ACT pour changer de pilotage

ACT pour changer de pilotage

ACT, la thérapie d’acceptation et d’engagement, est une thérapie comportementale et cognitive de 3e génération. C’est à dire.une thérapie qui s’appuie sur la méditation de pleine conscience.

Je vous ai raconté l’histoire de l’homme des cavernes ? Non ? Je ne me souviens plus… Alors je recommence, ça ne sera pas long.

Votre cerveau est un organe merveilleux qui vous vient de la nuit des temps, en passant par vos parents, et les parents de vos parents, et en remontant comme ça dans la chaine des générations successives, nous arrivons assez rapidement à l’homme des cavernes.

En ce temps-là, la vie était dangereuse, si vous étiez un peu aventureux, vous risquiez de vous faire égorger par un tigre à dents de sabre ou éventrer par un ours aussi facilement que de vous faire écraser par un mammouth. Il valait donc mieux être prudent si vous vouliez survivre et le logiciel de base que vous a transmis votre ancêtre est basé sur l’objectif suivant : « Ne te fais pas bouffer ! »

Et bien qu’aujourd’hui, il n’y ait plus de tigre à dent de sabre ni de mammouth… et les ours ont tendance à se cantonner à des endroits très localisés, nous avons gardé ce logiciel en place. La stratégie est simple : « éviter la douleur et si possible se rapprocher du plaisir »

Cette stratégie est décrite dans le schéma ci-dessous.

Matrice ACT - Coté gaucheLa douleur provoque 3 réponses :

  1. La lutte (ou le déni) : pour ne pas souffrir.
  2. L’évitement : se distraire pour ne pas penser)
  3. La résignation : qui nous envoie directement vers la dépression.

Ces 3 stratégies fonctionnent à court terme malheureusement celles-ci entrainent une augmentation de la douleur à long terme et cela entretient notre souffrance.

Cela fait apparaitre des réponses peu adaptées comme les troubles anxieux généralisés, les phobies, les TOC, les TCA, les addictions et la dépression.

Pour sortir des ces cercles vicieux, il est nécessaire de ne pas confondre plaisir et bonheur, et surtout d’identifier que les sources du bonheur ne sont pas externes à nous même, mais bien dans la mise en oeuvre d’actions engagées vers nos directions de vie choisies, c’est-à-dire ce qui est important pour nous et qui donne du sens à notre vie, qui ne dépend que de nous et que l’on peut vivre au quotidien.

Or l’apprentissage du bonheur n’est pas au programme des écoles, malheureusement, et si nous continuons à rester dans ce mode de pilotage, il y a de fortes chances pour que rien ne change et de restez dans un bonheur illusoire confondu avec la notion de plaisir immédiat.

Matrice ACT - Pleine conscienceACT, comme toutes les thérapies basées sur la pleine conscience,  propose un autre mode de pilotage : le pilotage conscient. J’ai décrit le passage du mode automatique au mode conscient dans un article précédent.

Dans ce mode de pilotage, il est nécessaire de « faire effort » pour y passer. De s’entraîner, par des espaces de respirations quotidiens qui permettent de sortir de sa tête et de son mode de fonctionnement automatique.

Oui vous remarquerez ici le code couleur que j’utilise :

  • Vert = facile
  • Orange : demande effort
  • Rouge : difficile à vivre.

Ce mode de fonctionnement n’est inné ! Il demande une véritable introspection sur ce qui est important pour nous dans notre vie ! C’est ce que j’appelle les directions de vie choisies. J’ai décrit les valeurs et les directions de vie choisies dans d’autres articles vers lesquels je vous renvoie pour en savoir plus.

J’anime régulièrement des séminaires résidentiels dans le Vexin, sur le sujet et le prochain est déjà programmé et traite de l’impact des valeurs sur notre estime de soi, et la confiance en soi. Pour en savoir plus : lisez cet article.

Alors je vais résumer la matrice ACT dans ce schéma ci-dessous :
 

Matrice ACTVous voulez vous entrainer ? Et si vous veniez au groupe de soutien à la méditation de pleine conscience à Saint-Prix ?

C’est le jeudi soir due 19:30 à 21:00 et le samedi matin de 10:30 à 12:00, et c’est « donativo » (c’est-à-dire vous donnez ce que vous voulez entre 1€, voire 0€ si vous pensez vraiment avoir perdu votre temps, et …. no Limit 😉 au profit d’une association qui développe le mindfulness comme l’AFSCC ou une qui aide à l’installation des personnes en situation de handicap dans leurs projets comme H’UP.

Vous voyez que c’est sans engagement ? Les seuls engagements que vous prenez sont vis-à-vis de vous-même et de votre vie. Alors ?
 

Terminer ses phrases pour changer sa vie.

Lorsque l’on travaille avec ACT, la notion de valeurs est très importante, car c’est cela qui va déterminer la boussole de votre vie, pour faire un beau voyage. ACT est basée sur 6 pôles, dont les valeurs et les actions engagées vers ses valeurs. Bien sûr j’ai déjà abordé ce sujet dans d’autres articles, et d’ailleurs je vais organiser un séminaire en résidentiel en janvier sur ce sujet : « Faire émerger vos valeurs« , attention le nombre de places est limité et la demande est importante. Donc, si vous avez envie de venir inscrivez-vous vite.

Aujourd’hui je vais vous donner un petit exercice que vous pouvez faire pour vérifier, celles-ci. Vérifiez que vos valeurs sont bien les vôtres, avec ce petit jeu.

Terminez vos phrases (Technique de Nathaniel Branden)

Cet exercice consiste à compléter des phrases toutes simples. Cela nous aide à y voir plus clair, et instaurer de réels changements dans nos vies. Cet exercice fonctionne tant au niveau conscient, qu’inconscient.

Exemple :

Si j’instaure 5% de pleine conscience en plus dans ma vie….

7 fins possibles :

  • Je verrai ce que ça me coûte de dire trop souvent oui.
  • Je ne pourrai plus éviter les situations pénibles.
  • J’apprécierai davantage ma famille.
  • J’apprécierai davantage ma vie.
  • Il se peut que la situation se complique
  • Je passerai plus de temps avec ma famille.
  • Je serai plus aimable avec mon personnel.

Autres exemples (sans propositions de fin) :

  • Les choses qui me rendent heureux sont …
  • Pour avoir 5% de plus de bonheur dans ma vie…
  • Si je travaille davantage à la satisfaction de mes besoins…
  • Si je dis oui quand je pense oui et non quand je pense non ….
  • Je suis en pleine conscience de…
  • Si je me lève 1 heure plus tôt tous les jours ….
  • Si je dis aux gens que j’aime que je les aime…
  • Si je prends 30 minutes chaque jour pour prendre des nouvelles de mon conjoint….
  • Si je marche 30 minutes par jour…

Etc. Et évaluez ce qui se passerait dans votre vie… Et si vous inventiez vos propres phrases en partant de ce qui vous semble important ? On se retrouve en janvier ?

Je sens qu’on va bien s’amuser ! J’espère que vous serez là. 🙂

 
 
 
 
 
 

ACT pour changer de pilotage

Stage en résidentiel : Faire émerger ses valeurs pour une vie pleine sens.

Boussole des valeurs de vieJe pratique depuis ACT depuis 2013 et avec chaque client je peux constater que la découverte de ses valeurs est quelque chose à la fois de grisant, de passionnant et d’inquiétant.

Tout d’abord de découvrir ce qu’est une direction de vie choisie, par rapport au terme de valeur habituellement utilisé de manière très incorrecte dans notre vocabulaire habituel.

C’est grisant de voir que l’on peut vivre ses directions de vie choisie au quotidien, mais c’est inquiétant, car « et si ça me mettait en danger ? »

N’est-ce pas dangereux, en effet de piloter sa vie pour lui donner du sens ? Et si je me laissais piloter par mes croyances diverses ? Comment éviter les échecs ? Poser des actions engagées pour vivre une vie pleine de sens et si je me trompais ?

En effet, il est tellement facile de faire des choix qui m’éloignent de ce qui est vraiment important parce que je suis piloté par mes peurs de souffrir !

Comment éviter ça ? Comment faire mes choix en pleine conscience ? Comment sortir des schémas dysfonctionnels que je traîne avec moi depuis l’enfance, les stratégies qui m’éloignent d’un comportement d’adulte sain ?

cofJe vous propose un stage en résidentiel, basé sur la pleine conscience, pour explorer vos directions de vie choisies. En utilisant en alternance des pratiques méditatives, des pratiques dans le silence et des exercices exploratoires sur vos croyances, vos valeurs, vos douleurs… Le stage basé sur ACT (Thérapie d’acceptation et d’Engagement) va vous permettre de faire émerger vos valeurs (voir mes articles précédents sur le sujet article 1, article suivant et article 3).

Pas besoin d’avoir suivi une formation ACT pour participer à ce stage ni d’avoir pratiqué la méditation de pleine conscience. (Si vous voulez en savoir plus sur ACT)

Je vous accompagne, pendant 2 jours sur les chemins de la pleine conscience pour faire émerger vos valeurs.

Organisation pratique : 

  • Date : Arrivée 17 janvier 2020 – Départ 19 janvier 2020
  • Lieu : Château de Fay (voir site web)
  • Tarif pour les 2 jours 150€ + hébergement (environ 160€ pension complète à régler au château)
  • Matériel
    • Les draps sont fournis
    • Il y aura des tapis de yoga sur place
    • Venez avec votre matériel de méditation habituel (pour ceux qui en ont) et pour les autres demandez-moi, je vous aiderai à choisir.
    • Venez avec un plaid pour éviter d’avoir froid, car pendant la pratique méditative souvent la température corporelle baisse.

Organisation du stage :

  • Vendredi :
    • Accueil à partir 16 heures sur place.
    • Petit café d’accueil (ou thé)
    • Installation des affaires dans les chambres.
    • 17:30 Accueil dans la salle principale et présentation du séminaire.
    • 18:30 Première pratique en pleine conscience
    • 20:00 Repas du soir.
    • 21:00 reprise de la pratique
    • 22:30 fin des pratiques
  • Samedi :
    • Petit déjeuner à partir de 7:00
    • 9:00 – 10:30 Pratique
    • 10:30 – 11:00 Pause
    • 11:00 – 12:30 Pratique
    • 12:30 – 15:00 Déjeuner et pause méridienne
    • 15:00 – 17:30 Pratique
    • 17:30 – 18:00 Pause
    • 18:00 – 20:00 Pratique
    • 20:00 – 21:00 Repas
    • 21:00 – 22:30 Pratique
  • Dimanche :
    • Petit déjeuner à partir de 7:00
    • 9:00 – 10:30 Pratique
    • 10:30 – 11:00 Pause
    • 11:00 – 12:30 Pratique
    • 12:30 – 14:00 Déjeuner
    • 14:00 – 15:30 Pratique
    • 15:30 Départ

[googleapps domain= »docs » dir= »forms/d/e/1FAIpQLSc81BNPUvDx-5nzmqG6-8O7jVGE2tZqgKkX7Kyd4Qa2TP1jOQ/viewform » query= »embedded=true » width= »640″ height= »1891″ /]
 

Pourquoi un livre d’or ?

Dans un mois j’aurai 61 ans, et je prépare un dernier tournant dans ma longue carrière professionnelle. Hier c’était le 1er mai et comme d’habitude pour le jour de la fête du Travail, j’ai … travaillé ! Normal me direz-vous, car j’ai choisi une voie professionnelle où l »on travaille souvent quand les autres se reposent ! Non je n’ai pas choisi de travailler dans un restaurant, mais c’est un peu comme ça que ça se passe dans le monde de la formation autour du développement personnel. Les formations ont souvent lieu, le week-end ou pendant les vacances scolaires ou annuelles, pour certains stages en « résidentiel ». En plus et tant qu’à faire pour ne pas se faciliter la vie, j’ai choisi en 2009 de travailler régulièrement au Maroc.

Pendant quelque temps, cela reste « jouable » puis vient un jour où… cela ne m’intéresse plus de continuer comme cela… Pourquoi ? Parce que j’aime changer d’activité ? Parce que je suis fatigué des voyages ? Une peu des deux, mais surtout parce que la vie m’a rappelé en ce début d’année à la mort de mon frère que je veux passer du temps, et prendre soin de ceux que j’aime !

Parce que je veux vivre mes valeurs au quotidien et que « prendre soin de mon épouse, mes enfants, et petits enfants » reste une de mes priorités. Dans prendre soin, j’entends : « être présent », « être à l’écoute », et pourquoi pas aider quand je peux. je ne dis pas « Envahir… Régenter… Enfermer… Non je dis, simplement rester pour eux comme un phare dans la nuit… Un truc qui t’éclaire, mais qui ne te dis pas la route à prendre !

Et pour cela, j’ai besoin d’être stable… Comme un phare dans la nuit… J’ai eu un hors-bord, rapide … Puis plutôt, un paquebot qu’une maison… Un truc qui navigue où il fait bon avoir un lieu qui avance et qui est plutôt sûr (pas comme le Titanic, quoi…)… maintenant je veux être aux commandes d’un phare… Tu y vois encore la mer… L’horizon reste très ouvert… Et tu ne te déplaces plus…

Donc j’ai décidé d’arrêter l’activité d’organisation et d’animation de formations pour les particuliers. Fini les formations de coachs, de PNL, d’hypnose, d’Ennéagramme, d’Appreciative Inquiry, et même d’ACT… Bien sûr il reste quelques formations spécifiques pour les entreprises du coin… Mais « En semaine ! » pendant les heures de travail normales ! 😉

Plus de séminaires le week-end, plus de voyages au Maroc pour une semaine ou plus… Fini ! J’en ai formé des coachs professionnels, et j’en suis un peu fier… Je les vois quelques fois à la télévision marocaine ou française. Je les entends à la radio… Et je vais terminer la session actuelle à Saint-Prix, Rabat et Tanger… par une apothéose à Marrakech. Je pense encore faire la prochaine session, en multisite avec cette fois Rabat, Tanger et Mohamedia… Puis ce sera fini pour moi, mais pas pour mes partenaires, qui vont certainement continuer, et je l’espère pour eux, et pour les futurs coachs.

Pour cette fin d’année, il reste au programme :

  • Une formation d’hypnose à rabat en octobre
  • Une formation ACT à Marrakech en octobre
  • Un dernier cycle de formation de coach (juin ou octobre)

Puis je rends mon tablier ! Je continuerai bien sûr à mon cabinet… Avec mes clients en ACT et MBCT… mais cela restera mon unique activité avant la retraite, si je la prends un jour… LOL

Alors je me suis dit, j’aimerais bien avoir quelques témoignages souvenirs, de mon passage dans cette vie professionnelle. Un peu comme le dit dans son poème Antonio Machado, pour voir la trace laissée dans l’océan par mon bateau…

En marchant, on fait le chemin
et lorsqu’on se retourne
on voit le sentier que jamais
on n’empruntera à nouveau.

Alors vous m’avez côtoyé dans cette vie professionnelle ? Vous voulez me laisser un message ? J’ai mis en place un livre d’or

(Ce livre d’or sera retiré du NET à la fin de l’année)

NB : J’ai reçu de très beaux messages sur mon mur LinkedIn et sur mon mur Facebook, malheureusement je ne peux pas les transférer sur mon livre d’or.
Quel dommage !
J’aimerai tant pouvoir garder ce souvenir…
Vous avez fait un message sur mon mur ? Pourriez-vous avoir la gentillesse de le reproduire sur ce livre d’or ?

Merci vous êtes des amours !

 
 

La vie n’a pas de sens ?

<![CDATA[et_pb_section fb_built="1" _builder_version="3.0.47"][et_pb_row _builder_version="3.19.5" background_size="initial" background_position="top_left" background_repeat="repeat"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="3.0.47" parallax="off" parallax_method="on"][et_pb_text _builder_version="3.0.74" background_size="initial" background_position="top_left" background_repeat="repeat"]

En 2014, le psychologue Jinhyung Kim, de l’université A & M du Texas a mis des volontaires devant un choix : « Voulez-vous une vie pleine de sens mais peu agréable ou une vie pleine de satisfaction, mais sans sens véritable ? ». Les participants ont choisi la vie plaisante sans réelle signification, uniquement pour des durées courtes d’une heure ou d’une journée. Pour les autres durées ils ont choisi, une vie difficile mais pleine de sens  !

Cela rejoint l’article que j’écrivais il ya quelques mois.

Mais la vie a-t-elle du sens ? C’est vraiment une question philosophique que je me pose là. Et tous ceux qui me connaissent savent bien que je n’ai pas vraiment l’âme d’un philosophe qui se prend au sérieux, ou alors c’est que j’ai oublié qui je suis. Pour une grande partie je pense que l’approche de Nietzsche de la vie, me plait bien. J’aime bien cette notion d' »amor fati » car pour moi ce qui est « est » par essence, je ne peux pas changer ce qui s’est passé mais je peux changer ma perception de ce passé, et c’est pour cela que je suis devenu un jour un coach, et un psychologue comportementaliste.

Et j’aime bien la vie que je mène aujourd’hui… Il y a des tempêtes, des grandes joies, dans lesquelles je me noie, des peines immenses  dans lesquelles je me vautre. Le problème est entièrement dans ma tête et dans mon corps ! C’est à dire à l’intérieur de moi !

Si ce qui est à l’extérieur « est », alors il n’y a rien à faire ? Si justement !

C’est parce que, j’accepte le monde extérieur tel qu’il est que je peux essayer de le changer. Bien sûr, cela demande de commencer par accepter ce qui est.

Et si finalement, la vie n’a aucun sens, alors est-ce que je peux commencer à lui en donner un ? Pourquoi pas ?

Mais comment savoir ce qui va donner du sens à ma vie ? Pas facile ! Et si je me trompais en choisissant une action engagée à poser ? Comment faire la différence entre ce qui est une valeur pour moi et ce qui est une illusion qui m’éloigne de ce qui est important, pour moi ?

Depuis quelques années, je réfléchis sur les valeurs, les miennes et bien sûr celles de mes clients. (voir mes articles précédents sur le sujet). Combien de de ceux-ci restent bloqués par cette question existentielle. Quelles sont mes valeurs, qu’est-ce qui est important ? Comment ne pas se tromper ? Et ils restent comme cela, au bord de la route de vie, sans poser d’action du tout. Ou bien ils abandonnent les études commencées avant de savoir vraiment si au bout du chemin commencé il y a du sens ou pas. Ils papillonnent d’une aventure sans lendemain à une autre aventure sans jamais s’engager, réellement. Et au bout de quelques années, il viennent me voir, en constatant qu’ils ne bougent toujours pas et que cela ne leur convient pas. Et comme dans l’histoire du vieux chien, il ne bougent pas parce que leur situation bien que n’ayant aucun sens, ne leur fait pas assez mal, pour qu’ils bougent !

 Ce qu’il faut comprendre c’est que les valeurs, ne donnent réellement tout leur sens à notre vie que lorsque nous les vivons au quotidien. Et … Cela demande de les tester ! Avec une chance de s’apercevoir que l’on s’est trompé. Alors si vous voulez bien, réfléchissons un peu, c’est quoi la vie ? C’est quoi ce miracle de la vie ? Comment l’écrit Antionio Machado dans son poème « Caminante No hay Camino… » :

…/…
Toi qui marches, ce sont tes traces
qui font le chemin, rien d’autre ;
toi qui marches, il n’existe pas de chemin,
le chemin se fait en marchant.
…/… 
(Voir le poème complet)

Mais ce poème ne s’adresse qu’à ceux qui marchent ! ceux qui posent des actes, et qui prennent le risque de se tromper, pour éclaircir, leurs valeurs… Le risque c’est la vie, c’est ce que j’écrivais il y a bien longtemps (2012), et que je crois être toujours vrai… 

Alors ? Vous avez peur de vous tromper ? Donc vous vous interdisez de vivre … Et si vous donniez un sens à votre vie? 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]]>