Plus de confiance en soi pour une vie pleine de sens

Pour la deuxième fois, je suis heureux de vous proposer ce stage sur la confiance en soi basée sur la pleine conscience, et ACT.
La première fois le stage devait avoir lieu au château de Faye dans le Vexin et la COVID nous a obligés à nous réorganiser. Je tiens à remercier les premiers stagiaires de ce stage qui m’int fait confiance et sans qui cette deuxième version n’aurait jamais eu lieu.
Le stage aura lieu les mercredis de janvier de 20:00 à 22:30 sur place (si c’est possible) ou de chez vous !
Pour vous présenter cette nouvelle version, je vous ai fait un  petit film. (Moins de 3min) Bon visionnage 🙂


Au programme de ce stage :

  • Méditations guidées
  • Exercices en grand groupe
  • Exercices en sous-groupes

Et cela pendant 10 heures ;: 4 X 2:30 le mercredi soir… Sur place ou en visio.
Et le prix ? 100€ par personne sur place ou par connexion Zoom (couple ou famille acceptés)
Alors ?

 
 

Le séminaire de méditation : « BÂTIR UNE ESTIME DE SOI STABLE ENTRETIENT LA CONFIANCE EN SOI » est confirmé.

Le séminaire de méditation : « BÂTIR UNE ESTIME DE SOI STABLE ENTRETIENT LA CONFIANCE EN SOI » est confirmé.

Comme annoncé depuis janvier, le séminaire est confirmé. Jusqu’à ce jour, je ne savais pas si notre lieu d’accueil confirmerai mais c’est fait. OUF !

Comme il reste quelques places, je vous informe à nouveau pour les retardataires. 🙂

chateau de FayCe sera le week-end du 11-12-13 septembre 2020, au Château de Fay, le même endroit que mon précédent stage, si propice à la méditation et proche de Paris, dans le Vexin, suffisamment loin pour se sentir à la campagne et suffisamment près pour y aller facilement. À moins d’une heure de paris, et à peine à 30 min de l’aéroport de Beauvais… Ce château est idéalement placé pour moi.

J’ai écrit un précédent article sur le sujet de l’estime de soi où je parle de l’impact d’avoir une estime de soi stable sur le bonheur durable. Je vous propose aujourd’hui ce stage, qui est un stage en résidentiel, basé sur la pleine conscience, pour explorer avec ACT, la manière dont vous construisez votre confiance en vous.

salleEn utilisant en alternance des pratiques méditatives, des pratiques dans le silence et des exercices exploratoires sur vos croyances, vos valeurs, vos douleurs… Le stage basé sur ACT (Thérapie d’acceptation et d’Engagement) va vous permettre d’explorer la manière dont votre estime de vous peut vous aider dans cette démarche.

  • D’où vient cette estime de vous ?
  • Comment y accédez-vous ?
  • Quels sont les paradigmes fondateurs de cette estime ? Et est-ce que ça marche ?
  • Et si ça ne marche pas, sur quels hypothèses fondatrices, allez vous vous appuyer dans ce stage et, ensuite dans votre vie pour entretenir une estime stable de soi.?

Pas besoin d’avoir suivi une formation ACT pour participer à ce stage ni d’avoir pratiqué la méditation de pleine conscience. (Si vous voulez en savoir plus sur ACT)
Je vous accompagne, pendant 2 jours sur les chemins de la pleine conscience pour explorer l’impact de cette estime de soi sur votre confiance en soi.salon
Organisation pratique : 

  • Date : Arrivée 11 septembre 2020 – Départ 13 septembre 2020
  • Lieu : Château de Fay (voir site web)
  • Tarif
    • Stage
      • 150€ TTC
    • hébergement (environ 160€ pension complète à régler au château)
  • Matériel
    • Les draps sont fournis, et apportez vos serviettes de toilettes.
    • Il y aura des tapis de yoga sur place
    • Venez avec votre matériel de méditation habituel (pour ceux qui en ont) et pour les autres demandez-moi, je vous aiderai à choisir.
    • Venez avec un plaid pour éviter d’avoir froid, car pendant la pratique méditative souvent la température corporelle baisse.

Organisation du stage :

  • Vendredi :
    • Accueil à partir 16 heures sur place.
    • Petit café d’accueil (ou thé)
    • Installation des affaires dans les chambres.
    • 17:30 Accueil dans la salle principale et présentation du séminaire.
    • 18:30 Première pratique en pleine conscience
    • 20:00 Repas du soir.
    • 21:00 reprise de la pratique
    • 22:30 fin des pratiques
  • Samedi :
    • Petit déjeuner à partir de 7:00
    • 9:00 – 10:30 Pratique
    • 10:30 – 11:00 Pause
    • 11:00 – 12:30 Pratique
    • 12:30 – 15:00 Déjeuner et pause méridienne
    • 15:00 – 17:30 Pratique
    • 17:30 – 18:00 Pause
    • 18:00 – 20:00 Pratique
    • 20:00 – 21:00 Repas
    • 21:00 – 22:30 Pratique
  • Dimanche :
    • Petit déjeuner à partir de 7:00
    • 9:00 – 10:30 Pratique
    • 10:30 – 11:00 Pause
    • 11:00 – 12:30 Pratique
    • 12:30 – 14:00 Déjeuner
    • 14:00 – 15:30 Pratique
    • 15:30 Départ

coucher de soleil
Pour s’inscrire : pierre@carnicelli.fr

Le séminaire de méditation : « BÂTIR UNE ESTIME DE SOI STABLE ENTRETIENT LA CONFIANCE EN SOI » est confirmé.

Stage de méditation : « Bâtir une estime de soi stable entretient la confiance en soi »

Je viens d’animer, avec bonheur, le séminaire « Faire émerger ses valeurs avec la méditation de pleine conscience ». Ce fut une magnifique expérience pour moi et pour les participants méditants. Donc j’ai décidé de lancer un nouveau stage cette année.

chateau de FayCe sera le week-end du 11-12-13 septembre 2020, au Château de Fay, le même endroit que mon précédent stage, si propice à la méditation et proche de Paris, dans le Vexin, suffisamment loin pour se sentir à la campagne et suffisamment près pour y aller facilement. À moins d’une heure de paris, et à peine à 30 min de l’aéroport de Beauvais… Ce château est idéalement placé pour moi.

J’ai écrit un précédent article sur le sujet de l’estime de soi où je parle de l’impact d’avoir une estime de soi stable sur le bonheur durable. Je vous propose aujourd’hui ce stage, qui est un stage en résidentiel, basé sur la pleine conscience, pour explorer avec ACT, la manière dont vous construisez votre confiance en vous.

salleEn utilisant en alternance des pratiques méditatives, des pratiques dans le silence et des exercices exploratoires sur vos croyances, vos valeurs, vos douleurs… Le stage basé sur ACT (Thérapie d’acceptation et d’Engagement) va vous permettre d’explorer la manière dont votre estime de vous peut vous aider dans cette démarche.

  • D’où vient cette estime de vous ?
  • Comment y accédez-vous ?
  • Quels sont les paradigmes fondateurs de cette estime ? Et est-ce que ça marche ?
  • Et si ça ne marche pas, sur quels hypothèses fondatrices, allez vous vous appuyer dans ce stage et, ensuite dans votre vie pour entretenir une estime stable de soi.?

Pas besoin d’avoir suivi une formation ACT pour participer à ce stage ni d’avoir pratiqué la méditation de pleine conscience. (Si vous voulez en savoir plus sur ACT)
Je vous accompagne, pendant 2 jours sur les chemins de la pleine conscience pour explorer l’impact de cette estime de soi sur votre confiance en soi.salon
Organisation pratique : 

  • Date : Arrivée 11 septembre 2020 – Départ 13 septembre 2020
  • Lieu : Château de Fay (voir site web)
  • Tarif
    • Stage
      • 150€ pour inscription avant 1 mai 2020
      • 200€ après 1er mai 2020
    • hébergement (environ 160€ pension complète à régler au château)
  • Matériel
    • Les draps sont fournis, et apportez vos serviettes de toilettes.
    • Il y aura des tapis de yoga sur place
    • Venez avec votre matériel de méditation habituel (pour ceux qui en ont) et pour les autres demandez-moi, je vous aiderai à choisir.
    • Venez avec un plaid pour éviter d’avoir froid, car pendant la pratique méditative souvent la température corporelle baisse.

Organisation du stage :

  • Vendredi :
    • Accueil à partir 16 heures sur place.
    • Petit café d’accueil (ou thé)
    • Installation des affaires dans les chambres.
    • 17:30 Accueil dans la salle principale et présentation du séminaire.
    • 18:30 Première pratique en pleine conscience
    • 20:00 Repas du soir.
    • 21:00 reprise de la pratique
    • 22:30 fin des pratiques
  • Samedi :
    • Petit déjeuner à partir de 7:00
    • 9:00 – 10:30 Pratique
    • 10:30 – 11:00 Pause
    • 11:00 – 12:30 Pratique
    • 12:30 – 15:00 Déjeuner et pause méridienne
    • 15:00 – 17:30 Pratique
    • 17:30 – 18:00 Pause
    • 18:00 – 20:00 Pratique
    • 20:00 – 21:00 Repas
    • 21:00 – 22:30 Pratique
  • Dimanche :
    • Petit déjeuner à partir de 7:00
    • 9:00 – 10:30 Pratique
    • 10:30 – 11:00 Pause
    • 11:00 – 12:30 Pratique
    • 12:30 – 14:00 Déjeuner
    • 14:00 – 15:30 Pratique
    • 15:30 Départ

coucher de soleil

[googleapps domain= »docs » dir= »forms/d/e/1FAIpQLSc2f4hLbfboBz5qWgT1twg-iiVl1hnoi0aWtBtOP-MbVNGwPw/viewform » query= »embedded=true » width= »640″ height= »2000″ /]

Il y a une chance que ça marche…

Il y a une chance que ça ne marche pas… J’ai peur de passer à l’action ! Que faire ? Je ne suis pas sûr de moi. Le problème c’est que je manque de confiance en moi ! Oui c’est çà !

Vous connaissez mon point de vue sur ce sujet ? Nous inversons la chaîne de causalité quand nous tenons ces propos. En effet ce n’est pas parce que je n’ai pas confiance en moi que je ne fais pas les choses, mais l’inverse ! C’est parce que je ne fais pas les choses que je n’ai pas confiance en moi. 😉 (Voir l’article sur « Passer à l’action et confiance en soi » ).

Aujourd’hui je vais juste parler de la première phrase de cet article « Il y a des chances que ça ne marche pas ! ». Cette phrase cache une réalité réellement positive. En effet s’il y a une chance c’est qu’il y a une chance que ça marche ! Sinon je dirai, il est sûr que ça ne va pas marcher. Alors ?  Si on essayait ?

Imaginez la situation suivante : « Un jeune homme de 20 ans est au chômage. » Facile à imaginer, non ? Vous n’y arrivez pas ? Alors, allez visiter la mission locale la plus proche de chez vous, et vous n’aurez même pas à imaginer, ce sera une réalité concrète. LOL.

J’en ris, mais je trouve cela très triste ! À 20 ans, dans la force de l’âge, être au chômage est une insulte à notre intelligence. Pourtant, cela s’explique facilement… Mais ce n’est pas le sujet de cet article…. Je pars de cette situation, car je rencontre dans mon cabinet les conséquences de ce fait. Des jeunes de 20 ans qui viennent me voir parce que… Ils n’ont pas confiance en eux… Bouuhhhh…. On recommence ? NON ! Vous l’allez voir, dans la suite.

Quand je commence mon questionnement par « Que faites-vous pour travailler ? » Souvent la réponse est je réponds à des annonces par email et je n’ai pas de réponse.

Et quand je demande, « avez-vous essayé d’utiliser votre réseau relationnel?  » La réponse est toujours… « Non, parce que j’ai peur que cela ne marche pas… » Et moi de répondre … Si il y a une chance que ça ne marche pas, il y a donc une chance que ça marche… Effectivement ! Vous ne pensez pas ?

Souvent alors, ils me disent, « oui ça peut marcher, mais si ça ne marchait pas ? »

Alors je vous propose d’y réfléchir 2 secondes…

Cas 1 :

  1. Vous êtes au chômage
  2. Vous avez peur de l’échec
  3. Vous essayez par tous les moyens possibles
    • Avec votre réseau relationnel,
    • Les petites annonces
    • Pôle emploi
  4. Ça marche ? Sautez au point 6 sinon passez au point 5
  5. Vous êtes au chômage – Retour au point 2
  6. Vous n’êtes plus au chômage
  7. Votre confiance en vous augmente
  8. Votre estime de vous augmente

Cas 2 :

  1. Vous êtes au chômage
  2. Vous avez peur de l’échec
  3. Vous n’essayez rien parce que vous avez peur de l’échec
  4. Votre confiance en vous chute
  5. Votre estime de vous chute
  6. retour au point 1

Vous en concluez quoi ? 

Pour comprendre vraiment ces deux cas, il faut bien comprendre que le point 2  « Vous avez peur de l’échec » est toujours là ! Nous avons tous peur de l’échec… Sauf les inconscients… La différence c’est le point 3… « J’essaye ou non »…

Si ça ne marche pas, je peux recommencer ! Et cette boucle peut-être, recommencée autant que nécessaire… Et si ça marchait ?

Oui c’est difficile ! Oui ça fait mal… Est-ce une raison par abandonner avant d’avoir commencé ? Et si vous n’avez pas assez d’énergie ? Écoutez grand corps malade… Puis allez voir un praticien ACT… Vous connaissez ACT ? (thérapie d’acceptation et d’engagement)… Il faut accepter de souffrir… Ça peut chemar !

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=fDbKhnpIrw0&w=560&h=315]
 
 

Le séminaire de méditation : « BÂTIR UNE ESTIME DE SOI STABLE ENTRETIENT LA CONFIANCE EN SOI » est confirmé.

Passer à l’action et la confiance en soi

Beaucoup, vous avez dit beaucoup ? OUI ! Je le dis… BEAUCOUP de personnes qui viennent me voir parce qu’elle procrastinent et n’arrivent pas à se mettre en action, me tiennent les propos suivants.
Extrait de dialogue.

  • (Client) Je n’arrive pas à passer à l’action.
  • (Moi) Et comment ça se passe ? Pouvez-vous me donner un exemple ?
  • (Client) Voilà je veux faire XXXX (une action) et je n’y arrive pas… C’est parce que je n’ai pas confiance en moi !
  • (Moi) Cette action est difficile à poser ?
  • (Client) Non pas vraiment, mais je ressens des émotions tellement désagréables, que je n’y arrive pas.
  • (Moi) Et vous ressentez quoi exactement ?
  • (Client) Je ne sais pas, mais je n’ai pas confiance en moi. Ça c’est sûr…
  • (Moi) Alors que se passerait-il si vous posiez cette action ?
  • (Client) ?? (silence) Je ne sais pas !
  • (Moi) C’est important pour vous de le faire ?
  • (Client) Oui, parce que cela changerait ma vie.
  • (Moi) Cela changerait quoi ?
  • (Client) Tout, mais de toute façon, je n’y arriverai que quand j’aurai confiance en moi…

Je vais arrêter ici cet échange assez éclairant sur la situation. La personne veut poser une action et ressent des émotions désagréables. Mais elle ne veut pas les ressentir. Elle se dit que si elle avait confiance en elle, elle ne ressentirait pas ces émotions désagréables.
Et si on parlait un peu de cette confiance en soi. C’est quoi ?

La confiance en soi est une émotion que l’on ressent face à une situation ou l’on ne met pas en cause ses capacités à faire. En fait, on imagine que l’on est capable de faire face à la situation, le doute est absent, et nous nous sentons dans le confort. Cela signifie que nous nous sentons capables d’aller au bout de notre action avec les ressources, les qualités et les points forts que nous avons. Le danger n’est pas complètement absent, mais nous nous sentons capables d’y faire face.

Que se passe-t-il si nous n’avons jamais affronté de situation de ce type ? Alors à ce moment, le doute peut apparaitre, plus ou moins facilement en fonction de notre capacité à savoir que nous sommes capables de nous adapter à la nouvelle situation. Plus nous avons affronté ce genre de situation, plus c’est facile pour nous d’imaginer une issue favorable.

Bien sûr, les situations nouvelles ne manquent pas dans notre vie quand nous sommes jeunes. Et chaque situation nouvelle ne met devant le même problème… Vais-je savoir passer au-dessus des problèmes nouveaux. Et la réponse est … « Je ne sais pas ! » et « pourquoi pas ? » ou alors… En fonction de nos schémas de fonctionnement, il peut y avoir un stress, très grand… Et une réponse de type…. « Pas possible » ou « trop risqué » peut apparaitre, si nous avons un schéma de type « L’échec est interdit ! » ou « Je confonds la faute et l’erreur »

Nous pouvons nous apercevoir que beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte, et un des facteurs les plus importants est notre capacité à accepter de « se planter » et notre expérience des situations nouvelles où nous avons tenté une action avec une issue potentiellement positive. Et sinon nous avons corrigé nos actions en posant de nouvelles actions qui finalement vont aller vers une réussite.

Il est clair qu’un des principes à prendre en compte est : « Accepter mes échecs pour ce qu’ils sont : un apprentissage de ce qui ne marche pas ! »
En tenant compte du principe suivant : « je refais la même chose il y a de grandes chances que le résultat soit le même ! »
Et là apparait le principe Schadok suivant :
shadok2

 Où va-t-on avec ces raisonnements ?

Si je tiens compte des facteurs indiqués ci-dessus :

  • Plus je pose d’actions, plus je vais avoir d’expériences
  • Si je change d’actions en fonction de mes échecs, je vais aller vers un plus grand pourcentage de réussite
  • Plus je vais avoir de réussites, plus je vais avoir la certitude que je suis capable de m’adapter
  • Plus je vais donc avoir confiance en moi !

CQFD ! (Ce qu’il fallait démontrer !)

Dans l’échange initial entre mon client et moi… On peut constater que le client met la charrue avant les boeufs !

Ce n’est pas parce qu’il n’a pas confiance en lui qu’il ne pose pas d’action… mais parce qu’il ne pose pas d’action qu’il n’a pas confiance en lui. Dommage hein ?

Les émotions que je ressens dépendent aussi des actions que je pose, et des situations dans lesquelles je me trouve. Si je reste dans le confort, je ne ressens pas d’émotions désagréables, à priori, mais je ne fais pas d’action qui pourraient changer ma vie, et donc je m’incapacite à changer ! Or changer sa vie, c’est vivre, tout simplement. Parce que la vie est le changement. Donc, je m’interdis de vivre pleinement ma vie. Et je m’en veux quand je m’en aperçois, car je me trahis indirectement… Et comment voulez-vous avoir confiance en quelqu’un qui vous trahit en vous empêchant de vivre ?

Donc en refusant de sortir de ma zone de confort…  Je vais vers la construction d’un manque de confiance en soi…

En conclusion :

C’est en acceptant de poser des actions qui me sortent de ma zone de confort que je peux augmenter ma confiance en moi…

Ça vous tente ? Un peu d’émotion désagréable pour une vie pleine de sens ?

Attention au piège de la confiance en soi… C’est une belle excuse pour ne rien faire… Bouuuhhh, cela m’enlève encore une excuse… Si ça continue, je vais être obligé d’être heureux. Ben mince alors, on ne peut plus être malheureux tranquille ?