Le COVID-19 ne m’empêchera pas d’aider mes patients !

L’équation est simple. D’un coté, j’ai une BPCO en stade II, je suis obèse, j’ai des problèmes rénaux et je fais de l’hypertension, et j’ai plus de 60 ans, donc je suis une personne « à risque » face à ce virus. Et de l ‘autre, j’ai des patients qui ont besoin de moi.

Comment résoudre cette équation ? La résolution aussi est  simple : « la visioconférence et le téléphone » vont nous aider ! Car le Corona virus ne passe pas par le conduit de communication !

En conclusion, pour me protéger et vous protéger, et pour continuer à accompagner, mes patients et être au plus proche avec eux »

À partir de ce jour et jusqu’à la fin de l’alerte,
les consultations seront
par téléphone ou en visioconférence.

Je dois dire que j’ai un gros faible pour la visioconférence car je travaille avec la visioconférence avec mes patients et mes clients Marocains, depuis des années, et que je fais de la formation aussi avec cet outil, que ce soit en collectif, en groupe mixtes (visioconférence et sur place) et en individuel. Et même pour les thérapies de couple, le résultat est probant.  Un seul problème quelquefois : « Avoir une bande passante suffisante pour que le confort soit là. »

  • Avec la 3G, la 4G, ADSL et la fibre -> c’est OK….
  • Si vous êtes en 2G -> c’est mort !

Alors, et vous ? N’oubliez pas :

Prenez vos RDV sur http://agenda.carnicelli.fr
et surtout choisissez « en Visioconférence ou par téléphone »
… sinon pas de RDV…

 

La motivation ? Encore ? Tu ne vas pas recommencer ?

La motivation ? Encore ? Tu ne vas pas recommencer ?

Et si on parlait de la motivation ? Depuis le livre de Daniel PINK en 2011 qui s’intitule, « La vérité sur ce qui nous motive ». A-t-on vraiment progressé dans les entreprises ? Si je reprends les propos de Julia de Funès : « Le bonheur au travail est une hypocrisie managériale », alors que se passe-t-il ?

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=mH6r-7UzxGM&w=560&h=315]

Dans l’entreprise, peut-on prendre en charge le bonheur des salariés ? Je suis du même avis que Julia de Funès, là-dessus, finalement, il n’est pas possible de prendre en charge le bonheur de quelqu’un d’autre que de soi ! Le bonheur est vraiment une affaire personnelle. Ce qui me rend heureux est différent de ce qui rend les autres heureux et c’est normal, puisque je ne suis pas les autres. Alors imaginez dans une entreprise de 3000 personnes, il y a près de 3000 définitions du bonheur individuel.

Bien sûr il y a des points communs dans la perception de chacun au bonheur. Déjà, pour commencer, il est nécessaire de savoir se mettre au présent de temps en temps, qui est une compétence individuelle. Qui peut s’apprendre, si on veut, mais encore fait-il le vouloir ? Ensuite, vivre en posant des actions qui nous rapprochent de ce qui est important pour nous au quotidien, ce que l’on appelle les valeurs personnelles ou directions de vie choisies (DVC) , en ACT, et cela dans chacun de nos domaines de vie, car les DVC sont contextuelles. Houla, ça se complique notablement, non ?

Alors ? Verdict ? Je crois réellement qu’elle a raison, les tenants de la psychologie positive ont beau mettre en place un contexte favorable au bonheur, c’est vraiment « Le bonheur si je peux » et non le bonheur, si je veux ! Arrêtons de culpabiliser les gens en leur leur disant « Tu as tout pour être heureux, alors ? Que fais-tu ? »

Vous vous rendez-compte ? Cela rejoint le discours des tenants de la loi d’attraction : « Il suffit de penser à la réussite, pour réussir »… J’ai longuement écrit là dessus, et j’ai affirmé mon désaccord, avec cette fameuse, fumeuse, loi, qui n’en est pas une !

Julia de Funès, dans ces discours, affirme plutôt qu’il faut cultiver d’une part, le sens, d’autre part l’autonomie et l’écoute, et la compréhension des salariés… Mais cela… Je l’ai déjà lu, et écrit…  En 2016 j’écrivais une série de 10 articles sur « Comment motiver qui ne l’est pas ? » où je recherchais comment faire naitre la motivation.

Mais si je reprends ce que j’enseignais, à mes élèves coachs, il y a plus simple comme approche en entreprise, il suffit de reprendre le cycle de la motivation 3,0 de Daniel Pink. (voir schéma ci-dessous)

Cycle de la motivation 3.0 V1.1
Nous y retrouvons dans ce cycle, le triptyque  :

Finalité – Autonomie – Maitrise

Et l’on y retrouve, la charpente du raisonnement de Julia de Funès quand elle défend, l’idée que l’entreprise perd ses ressources vives, parce que l’entreprise ne permet pas le développement de celles-ci.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=f5lNn7J8jmU&w=560&h=315]

Et si les happyness officers de tout poil étaient remplacés par des architectes de l’organisation d’entreprise qui tenaient compte des ces principes simples ?

  • Si au lieu de mettre en place des baby-foot, et des constructions autour des Kaplas ou des Légos, on recherchait comment rendre l’autonomie aux salariés ?
  • Si au lieu de créer des process complètement fermés on travaillait sur la finalité de ceux-ci au plus proche des valeurs des salariés.
  • Si au lieu de faire des PowerPoints abscons, on recherchait comment capitaliser sur les erreurs de chacun ?

Pas facile ça, hein ? Au lieu de confondre bonheur et bien-être , et tomber dans ce piège du bonheur, les dirigeants d’entreprise pourraient se pencher sur les clés de la motivation. En commençant par eux-mêmes !

Finalement, la motivation est toujours au coeur du réacteur… Tu vois qu’il faut y revenir de temps en temps…

La motivation ? Encore ? Tu ne vas pas recommencer ?

Stage en résidentiel : Faire émerger ses valeurs pour une vie pleine sens.

Boussole des valeurs de vieJe pratique depuis ACT depuis 2013 et avec chaque client je peux constater que la découverte de ses valeurs est quelque chose à la fois de grisant, de passionnant et d’inquiétant.

Tout d’abord de découvrir ce qu’est une direction de vie choisie, par rapport au terme de valeur habituellement utilisé de manière très incorrecte dans notre vocabulaire habituel.

C’est grisant de voir que l’on peut vivre ses directions de vie choisie au quotidien, mais c’est inquiétant, car « et si ça me mettait en danger ? »

N’est-ce pas dangereux, en effet de piloter sa vie pour lui donner du sens ? Et si je me laissais piloter par mes croyances diverses ? Comment éviter les échecs ? Poser des actions engagées pour vivre une vie pleine de sens et si je me trompais ?

En effet, il est tellement facile de faire des choix qui m’éloignent de ce qui est vraiment important parce que je suis piloté par mes peurs de souffrir !

Comment éviter ça ? Comment faire mes choix en pleine conscience ? Comment sortir des schémas dysfonctionnels que je traîne avec moi depuis l’enfance, les stratégies qui m’éloignent d’un comportement d’adulte sain ?

cofJe vous propose un stage en résidentiel, basé sur la pleine conscience, pour explorer vos directions de vie choisies. En utilisant en alternance des pratiques méditatives, des pratiques dans le silence et des exercices exploratoires sur vos croyances, vos valeurs, vos douleurs… Le stage basé sur ACT (Thérapie d’acceptation et d’Engagement) va vous permettre de faire émerger vos valeurs (voir mes articles précédents sur le sujet article 1, article suivant et article 3).

Pas besoin d’avoir suivi une formation ACT pour participer à ce stage ni d’avoir pratiqué la méditation de pleine conscience. (Si vous voulez en savoir plus sur ACT)

Je vous accompagne, pendant 2 jours sur les chemins de la pleine conscience pour faire émerger vos valeurs.

Organisation pratique : 

  • Date : Arrivée 17 janvier 2020 – Départ 19 janvier 2020
  • Lieu : Château de Fay (voir site web)
  • Tarif pour les 2 jours 150€ + hébergement (environ 160€ pension complète à régler au château)
  • Matériel
    • Les draps sont fournis
    • Il y aura des tapis de yoga sur place
    • Venez avec votre matériel de méditation habituel (pour ceux qui en ont) et pour les autres demandez-moi, je vous aiderai à choisir.
    • Venez avec un plaid pour éviter d’avoir froid, car pendant la pratique méditative souvent la température corporelle baisse.

Organisation du stage :

  • Vendredi :
    • Accueil à partir 16 heures sur place.
    • Petit café d’accueil (ou thé)
    • Installation des affaires dans les chambres.
    • 17:30 Accueil dans la salle principale et présentation du séminaire.
    • 18:30 Première pratique en pleine conscience
    • 20:00 Repas du soir.
    • 21:00 reprise de la pratique
    • 22:30 fin des pratiques
  • Samedi :
    • Petit déjeuner à partir de 7:00
    • 9:00 – 10:30 Pratique
    • 10:30 – 11:00 Pause
    • 11:00 – 12:30 Pratique
    • 12:30 – 15:00 Déjeuner et pause méridienne
    • 15:00 – 17:30 Pratique
    • 17:30 – 18:00 Pause
    • 18:00 – 20:00 Pratique
    • 20:00 – 21:00 Repas
    • 21:00 – 22:30 Pratique
  • Dimanche :
    • Petit déjeuner à partir de 7:00
    • 9:00 – 10:30 Pratique
    • 10:30 – 11:00 Pause
    • 11:00 – 12:30 Pratique
    • 12:30 – 14:00 Déjeuner
    • 14:00 – 15:30 Pratique
    • 15:30 Départ

[googleapps domain= »docs » dir= »forms/d/e/1FAIpQLSc81BNPUvDx-5nzmqG6-8O7jVGE2tZqgKkX7Kyd4Qa2TP1jOQ/viewform » query= »embedded=true » width= »640″ height= »1891″ /]
 

Formation de coach – 2ème session multisite.

Je suis très heureux de revenir vers vous avec cette formation de coach multisite. Après la première session qui va bientôt s’achever avec une certification prévue pour l’été, le 21 juin, une nouvelle formation est programmée. Et pour moi c’est vraiment une grande nouvelle car ce sera la dernière que je vais animer !

Je suis en train de passer le flambeau de la formation No Limit Coaching, en France, avec Florence Guillot, une ancienne élève, actrice, coach et professeur de théâtre, qui va reprendre ces formations en double animation avec moi, sur cette dernière formation puis seule en piste avec son équipe.

Au Maroc, la relève est prête ! En effet, Bouchra Berrada à Rabat, fondatrice de Activ For All, va continuer à animer ces formations de coach. qui a créé une très belle équipe à Tanger avec Nabil et Sanae Chaoui, et à Mohamedia avec Najat Gady.

Un petit rappel sur cette formation :

  • C’est un programme, plus complet que jamais pour le coaching de vie et le coaching en entreprise.
  • En formation individuelle et accompagnement sur le terrain.
  • Formation praticien ACT (thérapie d’acceptation et d’engagement) intégrée
  • Formation initiation à Ennéagramme intégrée
  • Formation praticien Appreciative Inquiry intégrée

C’est une formation sur 4 sites en simultanés :

  • Saint-Prix (Val d’Oise)
  • Rabat
  • Tanger
  • Mohamedia

Date de début prévue : 28 juin 2019 …
Vous voulez connaitre le programme: Suivez ce lien.
Vous voulez connaitre le prix ? le calendrier ? Prenez contact avec Bouchra, Nabil, Najat ou moi… En remplissant le formulaire suivant  :

Demande de renseignements


 
 

Et si le massage portait le message ?

Et si le massage portait le message ?

TablesVous lisez Sciences et Vie ? Non ? Ce n’est pas grave bien sûr. Personnellement je lis tous les mois avec bonheur les articles de ce magazine. Et dans celui de juillet 2017, dans la rubrique « Science & vie pratique : bon à savoir », l’article commence par le titre suivant :

« Recevoir ou donner un massage procurerait le même bien-être ». 

Eh oui pas besoin d’âtre un spécialiste pour pouvoir profiter des bienfaits des massages. Selon une étude britannique :

  • Se masser entre partenaires améliore significativement le bien-être et réduit le stress.
  • En plus le massage apporte le même bien-être à celui qui le reçoit, qu’à celui qui le donne !

38 participants ont suivi une formation de massage. À l’issue de la formation, les 3/4 d’entre eux ont poursuivi la pratique et … 3 semaines après la fin du stage : les effets positifs du stage demeurent intacts. Ce serait d’après les auteurs du test, une bonne manière de préserver la santé et la relation de couple.

Pour ma part, j’ai suivi il y a 10 ans une formation de Sensitive Gestalt Massage (SGM), avec mon épouse. Depuis 10 ans, nous avons acheté une table de massage… Et nous pratiquons régulièrement ces massages…

Certaines fois, l’un accompagne l’autre… certaines fois il nous arrive de faire comme pour le steak un aller-retour ! C’est à dire… Elle me masse puis je la masse ou l’inverse… J’ai remarqué que  finalement le plus efficace, pour le bien-être, c’est quand je la masse, ou qu’elle me masse … Sans retour… Et elle est d’accord avec moi !

  • Masser l’autre c’est un bon moyen de se recentrer sur sa pratique ! Cela agit comme lorsque je médite, je suis pleinement présent… Je suis présent à elle, à sa respiration, à moi à mes sensations, à l’espace autour de moi, la température de l’air, la lumière, l’odeur … C’est un vrai moyen d’être pleinement présent !
  • Quand je me fais masser… C’est un bon moyen de me recentrer sur mes sensations corporelles. Dans chacun de mes membres, chacun de mes organes reprend sa place… Je me reconstruis, dans mon corps et dans ma tête…

Étonnant, non ? Je suis complètement d’accord avec les conclusions du test britannique, autrement dit, c’est le pied. 🙂

Vous voulez vivre et comprendre cette technique ? Vous voulez simplement vous reconnecter avec votre corps, et faire la paix avec lui ? Et si vous preniez contact avec Hélène Licari *, mon amie et collègue coach, qui elle, pratique SGM pour ses clients (Approche psychocorporelle)… Et organise des stages pour les couples.

Personnellement, ma seule cliente, pour la SGM, c’est Brigitte… Et quelle cliente !

*  J’ai mis le lien vers la page Facebook d’Hélène, qui se trouve à Saint-Leu-La-Forêt. C’est le lieu, où je vais installer mon cabinet, au mois de septembre, je reviendrai sur cette nouvelle : je déménage … un GRAND déplacement de 400 mètres… Et je vais arrêter, le cabinet de Cergy… À voir dans mon prochain article… Déménagement prévu en septembre…