Vous permettez que je vous tue ? Juste un petit peu…

Vous permettez que je vous tue ? Juste un petit peu…

6a00d834209e6353ef01538ed63924970bEn ce moment nous pouvons lire certaines enquêtes qui voudraient bien justifier que l’on fume « où l’on veut » et en s’appuyant sur le fait que le SMOG est bien plus dangereux ! Une honte ! Je ne me sens pas un ayatollah de l’anti-clope mais plutôt un être humain de bon sens pour la vie en commun. Et vous qui me connaissez un peu maintenant et vous savez que l’amour dirige mes pas dans la vie.

Ce n’est pas parce que la fumée de certaines usines, nous tue, qu’il faut en rajouter non ?

L’histoire des fumeurs et de la fumée « secondaire » que l’on appelle aussi « fumeurs passifs » me fait penser à la piscine où je vais régulièrement. L’air qui nous entoure est un fluide au même titre que l’eau de la piscine. Vous baigneriez-vous dans une piscine où certains urineraient allègrement ?

Vous imaginez un coin « pisseurs » ?

Demander aux fumeurs abstinents et/ou aux non-fumeurs d’accepter un fumeur près d’eux c’est leur demander : « Ça ne vous gêne pas que je vous tue ? Juste un petit peu ?« 

Chez moi je reçois aussi des fumeurs et bien entendu je leur demande d’aller fumer à l’extérieur de la maison, puisque je suis fumeur abstinent. Au début, comme il y a beaucoup de fumeurs, je me retrouvais seul chez moi alors qu’ils étaient venus me visiter. Qui est le paria ? Pas facile à vivre. Puis avec le temps certains se sont arrêtés de fumer.

Aujourd’hui, je rencontre un autre problème… Les cigarettes par terre devant la maison, qui va les ramasser ? et alors, je leur apprends le caniveau, ou plutôt je leur donne des petites boites étanches où ils peuvent stocker leurs immondices.

Et donc je suis d’avis que effectivement les fumeurs sont traités comme des criminels, ce qu’ils sont en puissance, si on les laisse dans notre environnement direct, et, oui je les traite comme on traite les chiens à Paris, je leur apprends le caniveau ! Oui, Madame Michelle Blanc, vous avez raison, nous traitons les fumeurs comme des chiens ou des criminels parfois, mais eux que font-ils pour ne pas être mis au ban de la société ? Et le respect mutuel ? Où est-il ? le respect mutuel passe par :

  • Ne pas pisser dans la piscine
  • Ne pas laissez ses crottes sur le bord de la piscine.

Cela a l’air facile pourtant. Si vous voulez fumer le matin devant au bord de votre lac en prenant votre café, libre à vous. Ce sont VOS poumons après-tout et l’on ne peut pas vouloir pour vous. Fumez ! Tant que vous voulez de l’autre coté de l’Atlantique. je vous soutiens dans bien des domaines. Je suis un de vos fans. mais là, non ! Pas possible, car votre raisonnement est spécieux, et bien connu des fumeurs. Je l’ai même tenu avant vous, avant de comprendre ce que je faisais. Mes enfants le savent bien, eux qui fument… Et cela me rend triste quand j’y pense. 🙁

Courage, il est possible d’arrêter la cigarette, mais cela n’est pas si facile… Je l’ai vécu. Et vous ? Vous voulez arrêter ? Alors faîtes-vous aider. Il existe des aides vous avez le choix entre-vos mains de tabac-info-services aux offres privées. Et surtout ne laissons pas notre envie de fumer, donner libre champ aux lobbies du tabac.

Le site de l’INPES (en France) est vraiment très pédagogique à ce sujet et vous pouvez aussi vous renseigner sur le sur de tabac Info services (France)

Je hais la cigarette !

Je hais la cigarette !

emphysemeCe matin la neige sur la région Parisienne. Je vais partir pour suivre mon cours de photo et je pense à quelqu’un que j’aime et que j’ai eu au téléphone hier…

Il n’a que 50 ans… Encore une victime de la cigarette !
Je hais la cigarette !

Lui il n’est pas mort, pas encore, mais, il a un emphysème pulmonaire
Qu’est-ce que c’est ?
C’est une pression excessive et permanente de l’air dans les poumons, pouvant provoquer une rupture des alvéoles pulmonaires. Cette surpression est en général provoquée par une obstruction partielle des bronches gênant l’expiration (phase de surpression positive par rapport à l’atmosphère).
En d’autres termes: vous êtes capables d’inhaler mais vous n’arrivez pas à faire sortir l’air de vos poumons. L’air « sale » reste donc la et s’accumule créant de la pression. Vous avez l’impression de vous étouffer car à cause de l’air qui reste encore la, vous avez l’impression de ne pas pouvoir inhaler.
Les bronches de vos poumons sont tellement atrophiés qu’ils n’arrivent pas a faire sortir l’air. Il n’existe AUCUN TRAITEMENT pour guérir cette maladie. 
Voulez vous avoir une petite impression de ce qu’est vivre avec un emphysème?

Essayez le suivant:
1. Inhalez de l’air en essayant de remplir juste la moitie de vos poumons .
2. Retenez l’air dans vos poumons (ne le laissez pas sortir), et maintenant essayez de respirer normalement (tout en gardant l’air que vous aviez inhalé, bien sur)….

Alors pour soigner (je n’ai pas dit guérir) tous les matins et soirs il doit utiliser un appareil à aérosol… et si cela ne suffit il devra se promener avec sa bouteille à oxygène…

Je suis triste pour lui car je l’aime et je ne peux rien faire pour lui… Et vous, que j’aime aussi, vous êtes sûr de vouloir continuer de fumer ?

La cigarette m’a volé un ami.

La cigarette m’a volé un ami.

6a00d834209e6353ef017744910b14970dJe viens d’accompagner vers sa dernière demeure un ami. Il est mort d’un cancer du poumon. Il est mort et je suis triste… Triste et en colère !

Tout d’abord cela me pose un certain nombre de questions auxquels je n’aurais pas forcement la réponse mais que je dois envisager d’abord.

  • Fumait-il ? OUI !
  • Avait-il décidé d’arrêter de fumer?  NON !
  • Voulait-il mourir ? Il refusait d’en parler !

Voilà tout est dit, et je reste avec ma tristesse, mais il y a aussi la colère !

La tristesse et la colère sont deux émotions. Le mot émotion vient du latin « e movere » qui signifie, mettre en mouvement… Une émotion est un signal que me transmet une partie de moi pour m’indiquer qu’un changement est nécessaire.

Pas facile d’interpréter la suite, hein ? Un changement, oui, mais lequel ?

La tristesse c’est relativement simple et très complexe. cela veut dire qu’il y a un deuil à faire. Bon, OK, cela je le présentais un peu avec le décès de mon ami, car un deuil est un ajustement psychologique qui tend à stabiliser son état émotionnel suite à une perte.

Mais que vient faire cette colère alors ? La colère est une émotion qui nous indique qu’une de nos valeurs a été violé par quelque chose ou quelqu’un…

Qui a violé quoi ?

Une de mes valeurs, (une chose importante pour moi) est la vie. C’est précieux et je pense que la vie ne doit pas être gaspillée en vain. Cela rejoins la valeur du mot sacré : c’est ce pourquoi je suis prêt à me sacrifier… (même étymologie)…

Alors quoi ? Fumer c’est mourir une fois sur deux. Statistiquement un fumeur sur deux va mourir des suites de la cigarette et pourtant mon ami fumait. Est-il conscient de ça ? Oui m’a-t-il dit un jour et pourtant il fumait… Voulait-il mourir ? Il refusait d’en parler…. Le déni ! C’est la pire des choses que nous pouvons vivre.

Refuser de regarder la vérité en face c’est terrible, or je suis coach et une grande partie de mon métier c’est d’aider les gens à prendre conscience de leur situation et je n’ai rien pu faire… Pourquoi ? Parce qu’il ne m’a pas demandé de l’accompagner à cela !

J’aurai pu … Quoi ? Faire de l’ingérence dans sa vie alors que je cultive l’autonomie ? La contrainte ? Contre son avis ? NON ! Car cela va encore à l’encontre d’une de mes valeurs : la liberté et l’autonomie.

Pas facile la vie, pas facile la mort… Tout se tient dans ce paradoxe.

Le soir de sa crémation, j’étais chez lui et je voyais sur la terrasse tous les hommes qui fumaient ensemble… Sauf moi… Un d’entre-eux n’avait pas de feu pour allumer son bâton de mort (son clope) et un autre lui a dit : « Un homme sans feu est un homme sans queue »… Et je me suis aperçu que je n’avais pas de feu sur moi puisque je n’en ai pas besoin… Alors je me suis dit affectivement la cigarette a encore de beaux jours devant elle … Et les pompes funèbres aussi… Alors je suis entré dans la maison et j’ai pleuré en pensant à mon ami dans son four… Lui a avait du feu, mais plus de queue, et même plus rien d’autre que des cendres.

La cigarette m’a pris mon ami… Le cancer m’a touché en 91 et j’en ai réchappé, je ne fume plus… Mais j’ai fumé longtemps. Mais mes enfants pour la plupart fument… J’ai transmis la vie à mes enfants et en même temps je leur ai transmis la mort, que faire ? Leur dire ? Leur dire quoi ? Qu’ils vont mourir ? Cela est une évidence. Leur dire que je suis triste de les voir détruire leur vie à petit feu ?

Pierre (c’est moi) et si tu regardais ailleurs ? Mais je ne peux pas !!!  Je ne suis qu’un homme et j’ai déjà perdu un fils, et cela est insupportable, les parents ne devraient pas enterrer leurs enfants.

Et si nous décidions d’arrêter de fumer ? Qu’est-ce que je dis moi… Les buralistes vont être au chômage, alors Pierre réfléchit un peu l’économie est plus importante que la vie. C’est aberrant !

Je suis en colère contre mais cela ne suffira pas… Je suis en colère contre mon impuissance. Alors j’ai décidé d’accompagner gratuitement un fumeur qui veut s’arrêter de fumer, le coaching sera gratuit pour une personne…

Faire une action concrète… Ma colère s’éloigne … Jusqu’au prochain décès…

Pour ce cadeau si vous êtes en Région Parisienne écrivez-moi ou appelez-moi… Je n’offre cela qu’à une personne, je ne veut pas mettre au chômage tout le monde, mais je tiens à faire quelque chose pour mon ami…

Bien à vous

La cigarette et le temps de travail

La cigarette et le temps de travail

6a00d834209e6353ef01538ed63924970bIl existe la journée mondiale sans tabac, organisée par l’OMS.

Il y a quelque temps, j’ai entendu à la radio qu’une personne avait porté plainte pour avoir été refusée à l’embauche à cause de la cigarette. En effet elle sentait la cigarette…. Sans vouloir polémiquer que de quelque manière que ce soit sur ce cas d’école, je me suis posé hier des questions au sujet du temps de travail et de la cigarette.

En effet pendant la journée je suis passé devant un bâtiment où sur le trottoir discutaient des fumeurs… Et je me suis rappelé la folle époque où je fumais, et où, la cigarette n’était pas interdite dans les locaux. Je fumais un paquet et demi, voire deux paquets, par jour, à cette époque. Soit une cigarette par heure pendant les heures de travail.

Une simple projection dans le temps à ce rythme, donne le calcul suivant pour un cadre qui travaille entre 7 heures et 9 heures par jours avec une moyenne de 8 heures.

A raison de 10 minutes par cigarette, temps de déplacement compris, pour sortir du bâtiment, et je suis gentil dans certains cas ce serait plus près de 15 minutes dans les tours de la Défense.

Calcul : 8 (1 cigarette/heures) X 10 (minutes) = 80 minutes soit 1 heure 20 d’absence à son poste et avec 15 minutes cela donnerait 2 heures d’absence !

C’est énorme, et cela peut poser question. En effet, même si dans certains travaux cela n’est pas très pénalisant par exemple le travail de commercial qui peut continuer à téléphoner avec son portable. Dans le cas d’un cadre administratif ? Qui répond à son poste ?

J’en ai parlé avec des cadres qui ont ce genre de collègues dans le collaborateurs et ils me répondent… C’est insupportable, mais que faire ? On ne va pas flicquer tout le monde non ? Pas facile pour eux, hein ? Et vous, si vous étiez gérant d’entreprise que feriez-vous ?

Et vous fumeur, et si vous vous faisiez aider pour arréter ? Mais en avez-vous envie ?