Régulation émotionnelle somatique

Régulation émotionnelle somatique

IMG_2912Je vous ai parlé, il y a quelques années de TIPI.  Depuis le temps a passé. Effectivement j’ai été certifié praticien TIPI en 2011. Et TIPI a évolué. Tout d’abord c’est devenu avant tout une organisation qui porte le développement des techniques autour de la « régulation émotionnelle » et c’est vraiment cela qui est important dans le processus.

Nous avons tous la capacité de réguler nos émotions. Cette capacité est naturelle. Mais beaucoup d’entre nous ne l’utilisent pas. Pourquoi ?

D’abord parce que certains ne sont pas conscients du lien entre l’expérience émotionnelle vécue et le trouble occasionné, ensuite parce que beaucoup d’entre nous sont dans l’évitement émotionnel, et ils court-circuitent de manière consciente, mais surtout inconsciente les expériences émotionnelles qui peuvent paraitre désagréables.

Or la régulation émotionnelle ne peut s’accomplir que lorsqu’on est pleinement présent à nos sensations et à leur observation.

La méthode est toujours « Je m’arrête, puis je ferme les yeux enfin j’observe mes sensations sans intervenir, jusqu’à apaisement !

Et hop ! Vous pouvez visionner le film que l’association TIPI Francophonie dont je suis membre a financé à cet effet (financé en crowdfunding).

Aujourd’hui j’ai ajouté, en suivant une nouvelle formation en France, avec Luc Nicon, une corde à mon arc d’accompagnement. C’est la régulation somatique.

C’est-à-dire aller plus loin dans l’accompagnement en partant du principe suivant :

« Si un organe ou un tissu malade n’est plus agressé par un dysfonctionnement émotionnel, naturellement et rapidement, il se répare. Ce n’est pas ce qui a déclenché le désordre biologique qu’il faut rechercher… Mais ce qui empêche sa guérison, autrement dit, ce sont les perturbations émotionnelles actuelles qu’il faut réguler, pour favoriser le processus de réparation, et même si ça ne suffit pas quelquefois, la plupart du temps, cela suffit ! »

Alors ? Vous avez un problème de type somatique ? Exemple « l’apparition de boutons  » inopportuns quand vous allez au soleil, « mal au ventre » inexpliqué (et inexplicable), maux de tête (non résolus malgré des années de suivi médical), tremblements inexplicables, tics divers, et j’en passe…

N’hésitez à prendre contact avec moi pour que nous vérifiions ensemble la pertinence du suivi dans votre cas. Ce type de régulation se fait sur 1 à 3 séances.

La prochaine fois j’aborderai un autre type d’accompagnement sur les « émotions court-circuitées »… Qui provoquent des comportements de « type addictif » (cigarettes, alcool, drogues, sexe…), des TOC comme se manger les ongles, se caresser les cheveux, etc… Qui peuvent être traité par une méthode très proche qui s’appuie aussi sur le régulation émotionnelle. N’attendez pas le prochain article si vous êtes concernés et que vous voulez changer réellement votre vie !

 
 
 

Un cadeau empoisonné : Voilà !

Un cadeau empoisonné : Voilà !

6a00d834209e6353ef0176173d3f34970cAvez-vous remarqué les tics verbaux actuels dans les médias ?

Je n’ai toujours pas télévision, donc je reste très attentif à ce que j’entends plus qu’à ce que je vois car il n’y a pas d’images, et les tics verbaux me « sautent à la figure » comme certaines puces de bois prolifèrent au mois d’août dans certains planchers en bois.

Nous sommes passés du « Au jour d’aujourd’hui » au « C’est clair »…  Aujourd’hui je vais vous faire un petit cadeau empoisonné : Recherchez les « Voilà »

Tadddddddda et roulement de tambour et …. VOILA !!!

C’est fini le cadeau est lancé… et moi je suis mort de rire… Enfin pas vraiment mort… Juste en plein fou-rire pour ce cadeau est empoisonné ?

Dans la série Monk, on peut suivre un ancien policier, devenu consultant pour la police qui souffre de TOC (troubles obsessionnels compulsifs (voir MONK sur Wikipedia)…

Donc certains d’entre-vous vont maintenant me haïr… Vous savez ? Tous ceux qui vont être perturbés par les Tics verbaux,  au point de ne plus rien comprendre de ce que dit un interlocuteur qui ajoute « Voilà » à chaque fin de phrase….

Et VOILA ! Bonnes vacances 😉

PS : Mais au fait… Peut-être que ce serait un coup de pub (génial !!!!) pour un journal ou un site WEB, ou une marque ?  Etonnant non ?

Bien à vous