Les élèves No Limit Academy International vous invitent à la journée nationale du coaching à Rabat

Les élèves No Limit Academy International vous invitent à la journée nationale du coaching à Rabat

logo-NLAComme vous le savez suite au précédent article chaque formation de coach commence maintenant par une appreciative inquiry. La promotion 1 de Rabat se distingue cette fois encore par un deuxième projet qui met à le coaching et ses progrès à l’ordre du jour.

Pour cela il ont passé des partenariats, sélectionné des conférenciers, travaillé d’arrache pied pour le bien de tous. Ils ont accompagné des étudiants vers le succès (nous y reviendrons… A suivre…)

Et finalement, en point d’orgue de ce projet, cette équipe vous invite à  une :

Journée Nationale de Coaching
à la Faculté de Médecine et de Pharmacie
RABAT
30 mai 2015

Sous le thème :
 » Coaching : Un accompagnement pour le développement personnel,
la performance et le bien être dans l’entreprise et dans votre vie
« 

Cette manifestation est organisée en partenariat avec

MohamedV L’observatoire Marocain de Gouvernance,
Management et Leadership

Programme :

  • Le matin à partir de 9:00  : 6 conférenciers vont partager avec vous leur passion du coaching et répondre à vos questions.
  • L’après-midi : Un coaching collectif animé par une partie de l’équipe est offert aux étudiants sur le thème : »Développer son leadership »

Conférences du matin :

  • pc-2013-miniPierre CARNICELLI
    Fondateur de No Limit Academy International
    Business Coach No Limit Coaching
    « Apport de la psychologie positive sur la pratique du coaching »



  • FaridaFarida JAIDI
    Master coach, coaching diplomatique, praticienne en PNL, en Hypnose Ericksonienne et en Appreciative inquiry.
    « Coaching diplomatique »



  • guediraDr Mohammed GUEDIRA
    Professeur universitaire /Coach & Consultant RH
    Président de l’Observatoire Marocain de Gouvernance, Management et Leadership
    « Coaching mental à haut niveau du sport »


  • ChraibiLotfi CHRAIBI 
    Coach Affilié, à No Limit Academy International,
    Coordonnateur- Manager Filière d’ingénieurGénie éco-énergétique G3EI, à École nationale des sciences appliquées de Tanger
    « L’apport du coaching dans une démarche RSE»


  • HartiChafik MEKRAI HARTI 
    Master Coach & Directeur de HORIZON RH, partenaire No Limit Academy International à Tanger
    « Programmation Neurolinguistique : Outil de coaching »



Vous voulez en savoir plus ? Contactez :

Elles vous indiqueront les modalités d’accès à cet événement.

Les élèves de No Limit Academy à la rencontre des orphelins

Les élèves de No Limit Academy à la rencontre des orphelins

IMG_3592Chaque formation de coach commence maintenant par une appreciative inquiry. L’objectif est de « devenir un excellent coach toujours en lien avec ses valeurs et focalisé sur l’action ». Chaque promotion est différente, et chaque promotion innove par les projets qui sont lancés.

La promotion de Rabat se distingue cette fois par son inventivité et par son engament auprès des orphelins leur projet s’intitule :
« Programme de coaching pour les orphelins »
Comme chaque fois Les masters de l’école ainsi que l’équipe pédagogique est « ressource » et apporte sont support inconditionnel !
Le projet est reparti en 2 phases :

  1. Phase pilote :
    • Initiation de l’action en 3 orphelinats ;
    • Les coachs (pour cette phase) sont les bébés et masters coach bénévoles du réseau « NO LIMIT ACADEMY INTERNATIONAL »
  2. Phase Généralisation du projet :
    • Elargissement du nombre des orphelinats accompagnés
    • Faire adhérer de nouveaux coachs à l’initiative

Alors Iman ? Si tu nous en disais plus sur l’état d’avancement du projet ?

L’évènement du 18/04 au sein de l’association « MOWASSATE » sur Rabat, fait partie de la phase pilote du projet.

Il s’agit d’une première prise de contact avec les orphelins, afin de se familiariser ensemble avant d’entamer les actions de coaching directes ou de groupe.  L’évènement s’est déroulé l’après-midi du samedi 18/04, en présence de plus de 60 orphelins de 13 ans à 21 ans.

Le programme était riche, consistant et émouvant…Le déroulement était en alternance entre le thème, l’animation et les jeux. Le thème était bien ciblé et a porté sur le coaching scolaire et le coaching de vie. L’animation était agréable et a générée une ambiance très conviviale.

La présence, le support, la participation et surtout le PARTAGE DU BONHEUR des coachs du NO LIMIT ACADEMY INTERNATIONAL lors de cet événement réussi, a marqué en nous (les coachs) ainsi que pour les orphelins un ancrage de joie et de bonheur.

Nous (les coachs du NO LIMIT ACADEMY INTERNATIONAL promotion Rabat 1 – 2015 & les responsables de l’association), avons vécu une après-midi inoubliable, nous retrouvons devant ces enfants et adultes pleins d’énergie, de questions et surtout d’espoir….

On rappelle, que cet événement n’est que le début, ça ne fait que commencer… et surtout, ça va s’accélérer 🙂

Pierre et Bouchra l’équipe de Rabat  vous souhaite de faire le plein de bonheur et d’aller de réussites en réussites pour vos projets de coachs !
(A suivre… Pour le développement de magnifique projet avec les coachs de No Limit Academy)
Vous pouvez trouver quelques photos de la manifestation ici : 

Comment passer au niveau supérieur par la répétition.

Comment passer au niveau supérieur par la répétition.

strike

Le strike parfait


Comment les champions deviennent des champions ? C’est en me posant cette question que je me suis questionné sur les diverses méthodes d’apprentissage au métier de coach.

Bien entendu au début ce ne fut pas facile, car j’avais suivi une formation « classique » avec sa part de théorie et de pratique. Et j’avais vite remarqué que la partie pratique bien que plus implicante était, et de loin, la plus efficace.

Malgré tout, comment faire pour que NOS stagiaires deviennent des coachs ? Ce n’est pas simple, car « être coach » n’est pas simplement pratiquer le coaching. (suite…)

Les effets du travail en équipe sur la motivation individuelle

Les effets du travail en équipe sur la motivation individuelle

tircorde-webComme nous pouvons le lire dans le Cerveau et Psycho de janvier 2014, il existe un phénomène que l’on appelle « paresse sociale« . Dans une équipe la performance collective n’est pas réellement proportionnelle au nombre de personnes impliquées.

Des expérience avec des tireurs à la corde montrent que la perte sociale est de 25% pour 4 personnes qui tirent par rapport à une seule personne. Cela va plus loin puisque si 8 personnes tirent c’est comme seulement 4 tiraient ! Cela fait 50% de perte. C’est énorme c’est comme si chacun d’eux ne travaillait plus qu’à 50% de ses capacités.

Quatre théories expliquent cette paresse sociale :

  • Théorie de l’impact social (Latane) : La paresse va dépendre du nombre de source et de cibles. Si je suis la seule source et que mon équipe est la cible, alors la demande va être divisée par le nombre de cibles. Il faut donc augmenter le nombre de sources pour diminuer l’impact du nombre de cibles.
  • Théorie du besoin d’auto-évaluation : Lorsque la production collective englobe toutes les productions individuelles. Plus d’auto-évaluation possible et donc paresse sociale.
  • Théorie de la perception d’auto-efficacité : Est-ce ma production est réellement indispensable ? A quoi je sers vraiment dans le groupe ? Si je ne peux pas répondre : je sers à quelques chose, je deviens paresseux.
  • Théorie de l’assortiment de l’effort : C’est une théorie de l’équité de l’effort. Si tu me regardes je bosse. Si je pense que tu ne bosses pas je ralentis. cela est réciproque et donc produit un nivellement par le bas.

Bon c’est bien gentil ça mais que faire ? Six pistes de recherche pour améliorer la performance sont possibles :

  1. Créer de l’implication : Pour contrer l’effet de la théorie de l’auto-efficacité
  2. Responsabiliser les individus : Faire prendre conscience chacun que le groupe va être pénalisé dans son ensemble si la performance individuelle est insuffisante. Cela contre la théorie de l’impact social, et assortiment de l’effort.
  3. Remanier les groupes : Cela permet de contrer la théorie de l’assortiment de l’effort, et la théorie de l’auto-efficacité.
  4. Identifier les porteurs de valeurs : Pour contrer l’impact social et augmenter le nombre de sources de cette théorie.
  5. Entourer les narcissiques : Pour contrer l’auto-efficacité et éviter le découragement de ces équipiers.
  6. Prendre en compte le contexte culturel : Quel est l’impact le plus fort selon la culture ?

Cela va rejoindre la travail autour de la motivation 3.0 telle que décrite par Daniel Pink dans son livre « La vérité sur ce qui nous motive ». Ce modèle s’appuie sur 3 piliers essentiels qui sont : La finalité, l’autonomie et la maitrise.

  • La finalité : Je sais vers où je vais et pour quoi faire
  • L’autonomie : je suis responsable de mes actes et je vois ce que je fais et comment je le fais.
  • La maitrise : J’apprends de mes erreurs et je ne confonds pas l’erreur et la faute. Je suis dans une stratégie d’apprentissage. (Je reviendrai sur ce point dans un prochain article). Donc je m’autorise à être autonome.

Cela va rejoindre l’approche de l’appreciative inquiry qui est une méthode positive, participative, et contributive et très facile à mettre en oeuvre.

Alors comment faire ? Parce tout ça c’est bien mais de la théorie à la pratique, il y a un pas que …Bouuhhh… Ce n’est pas facile d’être un manager hein ?

Et si vous regardiez du coté du coaching ? Parce que le manger lui sait gérer la complexité. Mais là ce n’est pas seulement ça qu’il faut. C’est aussi accompagner les changements de paradigmes de l’équipe. Et oui, c’est le travail du coach.

Posture + Outils + une stratégie = manager-coach = une équipe motivée et performante.

Les formations de manager-coach c’est quoi ? 

Savoir présenter son handicap et le gérer au quotidien

Les mois se suivent et, quelquefois, se ressemblent. Les années succèdent aux années et le changement tarde à venir en ce qui concerne les mentalités. Souvent nous restons dans les starting-blocks sans jamais rien changer. Prêts à partir et pourtant nous restons là.
En ce qui concerne le handicap, les gouvernements successifs se sont heurtés à cette dure réalité.
Bien-sûr tout le monde est plein de bonnes intentions pour les pauvres handicapés mais les normes sont trop difficile à mettre en oeuvre et aujourd’hui où est la priorité ? D’abord le chômage ? D’abord le réchauffement climatique ? D’abord la lutte contre le terrorisme ? et ensuite ? le handicap ? Quand ? Jamais ! C’est évident… Non ?
Comment-çà, non ? NON ! Ce n’est pas si évident que ça… Et si on commençait à changer les choses en changeant de niveau logique ? Si on commençait à regarder du côté des handicapés eux-mêmes ?
Parce que vous croyez quoi ? Que le handicap c’est les autres ?  J’ai écrit un article le 8 août 2014 qui est toujours d’actualité. (Vous pouvez le lire en suivant le lien). dans cet article j’écrivais :
Lors de mes derniers accompagnements, j’ai souvent rencontré, d’abord, la remarque : 
« Mais cela sert à quoi de savoir présenter son handicap ? Moi je n’en parle pas ! Cela évite de faire peur aux autres et surtout aux employeurs… » 
Eh bien cela est FAUX : « Ne pas en parler c’est justement faire peur aux employeurs… Vous avez quoi à cacher ? » Savoir présenter son handicap est un moyen de montrer sa capacité d’adaptation et de présenter les avantages réels que nous avons en tant que travailleur handicapé. 
A la fin du compte, les personnes accompagnées reconnaissent : « Je suis plus à l’aise face aux autres, et je sais quoi répondre quand on me questionne au lieu d’essayer de noyer le poisson, et finalement mettre tout le monde mal à l’aise. »
Pour éviter cela j’ai créé un stage de 2 jours suivi de 1 mois de coaching qui s’appelle : « Savoir présenter son handicap et le gérer au quotidien »
Ce stage est particulièrement adapté aux personnes qui sont dans la situation suivante :

  • J’ai un handicap et je n’ose en parler.
  • J’ai un handicap mais pourquoi demander la RQTH ? Ca ne sert à rien !
  • J’ai un handicap et je n’ose pas demander la RQTH (reconnaissance de travailleurs handicapé)
  • Je viens d’avoir ma RQTH et je ne sais pas comment en parler à mon employeur
  • Je dois intégrer un nouveau poste et je ne sais pas comment en parler ?
  • J’ai des problèmes de communications avec mes collègues et je suis handicapé.
  • Je ne sais pas comment utiliser ma carte de priorité
  • On ne me laisse jamais une place assise dans le métro.
  • Je me dispute aux caisses de supermarché.
  • J’ai peur d’aller au travail
  • Je suis angoissé qu’on aborde le sujet du handicap.

Vous êtes dans un de ces cas ? Vous connaissez quelqu’un qui est dans ce cas ?
Ce stage est particulièrement adapté à votre cas ! Vous voulez en savoir plus ? Quand suivre le stage ? Où le suivre ? Comment le financer ?
contact@nolimit-academy.fr ou appelez-moi au 06 75 25 34 42 (Pierre)