Formation de coach – 2ème session multisite.

Je suis très heureux de revenir vers vous avec cette formation de coach multisite. Après la première session qui va bientôt s’achever avec une certification prévue pour l’été, le 21 juin, une nouvelle formation est programmée. Et pour moi c’est vraiment une grande nouvelle car ce sera la dernière que je vais animer !

Je suis en train de passer le flambeau de la formation No Limit Coaching, en France, avec Florence Guillot, une ancienne élève, actrice, coach et professeur de théâtre, qui va reprendre ces formations en double animation avec moi, sur cette dernière formation puis seule en piste avec son équipe.

Au Maroc, la relève est prête ! En effet, Bouchra Berrada à Rabat, fondatrice de Activ For All, va continuer à animer ces formations de coach. qui a créé une très belle équipe à Tanger avec Nabil et Sanae Chaoui, et à Mohamedia avec Najat Gady.

Un petit rappel sur cette formation :

  • C’est un programme, plus complet que jamais pour le coaching de vie et le coaching en entreprise.
  • En formation individuelle et accompagnement sur le terrain.
  • Formation praticien ACT (thérapie d’acceptation et d’engagement) intégrée
  • Formation initiation à Ennéagramme intégrée
  • Formation praticien Appreciative Inquiry intégrée

C’est une formation sur 4 sites en simultanés :

  • Saint-Prix (Val d’Oise)
  • Rabat
  • Tanger
  • Mohamedia

Date de début prévue : 28 juin 2019 …
Vous voulez connaitre le programme: Suivez ce lien.
Vous voulez connaitre le prix ? le calendrier ? Prenez contact avec Bouchra, Nabil, Najat ou moi… En remplissant le formulaire suivant  :

Demande de renseignements


 
 

Comment motiver qui ne l’est pas ? (2/10)

Comment motiver qui ne l’est pas ? (2/10)

ArchèresPour ce deuxième article sur le sujet, je dois rappeler que cet ensemble a été initié à la lecture des lires de Russ Harris, et bien entendu vous pouvez retrouver ici des idées venant un peu de partout.  De l’expérience de mes collègues et aussi bien sûr de mon expérience.

Après la première stratégie, « relier le but aux valeurs« , voici la seconde : définir efficacement les buts.

Cela rappelle, la définition des objectifs dans pratiquement toutes les techniques d’accompagnement que ce soit le coaching, l’hypnose, voire la PNL.

DÉFINIR EFFICACEMENT LES BUTS.

Plus l’objectif est défini de manière précise et plus nous augmentons significativement les chances de les atteindre.

Il y a plusieurs manières de s’en souvenir, mais très souvent nous retrouvons les bases de l’acronyme « SMART » 🙂

S = Specific (Spécifique)

« Quelles actions allez-vous entreprendre, précisément ? »

Si le but n’est pas assez précis, comment allez-vous savoir que vous l’avez atteint ?

Par exemple, « Je veux vraiment travailler cette semaine. » ou « Je veux passer du temps avec mon épouse »…  Il sera difficile de savoir si cet objectif a été atteint, réellement.

Vous devrez donc aider votre patient (ou client) à définir un objectif plus spécifique , comme, « A 16:00 en rentrant de l’école, après avoir pris un chocolat chaud, je vais m’installer à mon bureau, télé éteinte, et je vais faire tous les exercices de math que j’ai à faire. »

Ou bien « Vendredi, en rentrant à la maison, vers 18:00, je vais proposer à mon épouse de l’emmener au restaurant de son choix. »

M = Meaningful (Qui a du sens)

Est-ce que cet objectif à du sens pour votre patient ? Pour cela il faut vérifier que cet objectif est connecté à ses valeurs. Est-ce que c’est important pour lui (voir l’article précédent). On vérifiera la cohérence avec les autres valeurs… Par exemple « Est-ce que faire cela est cohérent avec votre désir d’être un phare dans la nuit pour vos enfants sans les éblouir, en éclairant les chemins ? »

A = Adaptive (Adapté, écologique)

Comment est-ce que cet objectif est adapté à votre vie ? Est-ce que le rapport effort = résultat est cohérent ?

L’idée de base est de vérifier que la fonction est cohérente dans le contexte du patient. Nous aiderons notre patient à le vérifier, puis à changer de but le cas échéant.

Si la valeur est la justice est que le but est « de donner un coup de poing à quiconque me traite injustement ». Cela va être clairement inadapté dans pratiquement toutes les circonstances. Cela va vous obliger à être clair avec votre patient avec les bénéfices.

La pleine conscience va vous aider, et faire pratiquer des exercices de pleine conscience sera un véritable garde fou pour vos patients.

R = Realistic (Réaliste)

Il est nécessaire de travailler ici, en pleine conscience sur les moyens, les opportunités plus que sur les aspirations. Si le but n’est pas réaliste, pas sous le contrôle de notre patient nous devons l’aider à le redéfinir, en repartant sur les précédentes étapes.

T = Time-Framed (Délais fixés)

Un objectif que n’est pas bornés dans le temps n’est pas un objectif, cela reste un rêve. Cela participe à la spécificité du but.

Conclusion

Nous allons de pas en pas… Mettre en oeuvre, les diverses stratégies que je vous propose. La prochaine fois : « Faire de petits pas » alors à bientôt…
Vous rencontrez des difficultés à mettre en oeuvre ces stratégies ? Et si nous en parlions ? Appelez-moi.
 
 
 

ACT, une approche différente ?

ACT, une approche différente ?

HexaflexFondamentalement ACT est une approche thérapeutique de type TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales) dite de 3e génération. Bon alors quelle différence entre ACT et les autres approches ?

Un peu d’histoire (très rapide)

  • 1re génération :  Apprentissage d’un comportement alternatif au comportement qui pose problème (type Pavlov)
  • 2e génération : Recherche des pensées automatiques pour les remplacer par des pensées alternatives. C’est la mise en évidence des scénarios catastrophes pour permettre une reconstruction cognitive.
  • 3e génération : On se centre sur le ressenti intérieur et les émotions, et on apprend à observer et composer avec.

Dans les TTC de 3e génération on voit par exemple :

  • FAP (Functional Analytic Psychothérapy)
  • DBT (Dialectic Behavioral Therapy)
  • Thérapie intégrative pour le couple
  • …/…
  • MBSR (Mindfullness-Based-Stress-Reduction)

 Ces thérapies font l’objet de recherche active actuellement. Toutes ces thérapies centrent leur action sur le ressenti émotionnel et utilisent des outils comme l’acceptation, la pleine conscience, la défusion cognitive, la dialectique, les valeurs, la spiritualité et les relations. Ce sont des démarches plus expérientielles que didactiques.

Alors et ACT ? ACT est une démarche résolument plus humaine !

Toutes les prises en charge avant ACT ont pour objectif d’éliminer des éléments psychologiques ou émotionnels qui sont considérés comme indésirables. Et ces thérapies ont eu de réels succès.

Elles trouvent leurs limites dans le « vécu » car comment « arrêter de penser à » , « changer de raisonnement »… Et ces techniques augmentent (ou risque d’augmenter) les commentaires intérieurs inconfortables ou délétères.

Le nouveau paradigme de l’ACT est le suivant :

À la différence de ce qui est observable par tous (comme un os cassé par exemple), les émotions, les pensées et les images mentales, même si elles sont pénibles, ne sont pas pathologiques. Ce n’est pas leur présence qui pose problème, car inhérent à la vie, mais c’est le rapport que nous entretenons avec ces éléments (de type privé) que se joue la psychopathologie. Chercher à éliminer ces pensées peut amener les gens à des luttes existentielles où ils n’auront jamais le dernier mot.

L’ACT s’appuie sur le postulat suivant : « La souffrance est liée de manière inhérente à la vie humaine ». Vivre pleinement amène à vivre  inexorablement des évènements douloureux. 

Par exemple c’est parce qu’on a des enfants que l’on aime que leur mort est une souffrance et je sais de quoi je parle, ayant perdu un fils. C’est ^parce qu’un travail nous plait que le perdre est difficile à vivre. C’est parce que nous sommes heureux en ménage que nous souffrons de voir notre conjoint vieillir.

Benjamin Schoendorff dans son guide clinique écrit « Seul l’être humain est  capable d’être malheureux au milieu d’un contexte environnemental favorable »

Le piège ? C’est le langage… Et cela est développé de manière très claire dans la TCR (Théorie des Cadres Relationnels) sur laquelle s’appuie ACT. Mais c’est une autre histoire… que je vous raconterai dans un prochain article.

Vous voulez en savoir plus ? Et si vous suiviez la formation ACT qui vous est réservée à Paris ou à Rabat. Et que j’aurai la joie d’animer.

 
 
 

ACT, une approche différente ?

ACT pour les coachs à Rabat – Un lancement très attendu !

HexaflexCa y est ! C’est la première fois que cette formation va avoir lieu à Rabat les 17 et 18 octobre 2015. Cette formation est essentiellement expérientielle, c’est-à-dire que c’est une formation qui passe par l’expérience personnelle vécue et non seulement l’acquisition d’un savoir théorique.

IMPORTANT : Cette formation vous est accessible, uniquement, si vous avez une véritable expérience de l’accompagnement (coaching ou thérapie).

Voir le contenu de la formation

Il est nécessaire pour s’inscrire de contacter Bouchra personnellement et en privé pour vérifier avec vous les conditions d’accès à cette formation lors d’un entretien téléphonique. Écrivez à bouchra@nolimit-coaching.fr pour prendre RV.

Faites passer le message à vos collègues coachs 🙂