Comment se connecter à tes consultations en visioconférence, Pierre ?

Depuis la semaine dernière, j’ai du réorganiser mon activité en face du corona virus, car je fais partie des personnes à hauts risques et qui sont en véritable danger de mort, car je suis atteint d’une BPCO (Broch Pneumopathie Chronique Obstructive) au stade II, c’est-à-dire entre 20% et 50% de perte de ventilation… C’est une maladie qui touche les fumeurs et qui est tellement insidieuse que beaucoup de fumeurs ne le savent même pas ! (Vous savez la petite toux du matin du fumeur…). Et je cumule avec le fait que je suis de plus 60 ans, malade des reins, avec de l’hypertension et de l’obésité ! Je coche toutes les cases…

J’entends souvent, mais ce n’est pas plus grave qu’une grippe… Bien sûr, mais la dernière grippe, m’a envoyé aux urgences et depuis je me vaccine ! Alors que là …. Pas de vaccins… Alors je me protège… Et j’évite la socialisation quand c’est possible, puisque je ne suis pas très loin de zones où il y a déjà des morts (certains de mes patients sont de Mery. sur Oise… Bouuuuhh)… Bon je ne vais pas me plaindre outre mesure… J’ai pris des mesures !

Seront-elles suffisantes ? Nous verrons, mais au moins j’aurai faire ce que je peux.

  • Consultations uniquement en visioconférence. (téléconsultation)
  • Formation uniquement en visioconférence
  • Groupe de soutien à la méditation uniquement en visioconférence.
  • Faire mes courses de manière préférentielle au drive.
  • Annulation de- ma participation aux salons
  • Annulation de ma participation au mariage de mon neveu à Munich
  • J’ai demandé à mes petits enfants de ne pas venir me rendre visite.

Bien entendu, j’ai mes gants jetables quand je suis obligé de toucher des choses qui viennent de l’extérieur de chez moi. J’ai quelques masques pour les visiteurs qui passent me voir. Je me lave les mains, et je nettoie les surfaces touchées par ceux-ci. Je n’ai que très peu de gel hydroalcoolique donc je me lave les mains…

C’est vraiment bizarre, j’ai l’impression de vivre dans un roman genre « l’armée des 12 singes » de Terry Gilliam avec Bruce Willis, ou un livre genre « Le fléau » de Stephen King. Cela me fait beaucoup rire !

Celui qui rit moins, c’est mon agenda Doctolib, car beaucoup de mes patients, ne prennent pas de RENDEZ-VOUS, car la visioconférence leur fait peur !

Ils pensent que c’est moins efficace :

  • Ben, non c’est tout aussi efficace, même mieux, car derrière son écran le patient se sent en sécurité et souvent il se livre plus facilement.
  • On gagne le temps de transport
  • Pas besoin de se faire accompagner….

Effectivement, je ne peux pas utiliser la TEVR (Thérapie par exposition à la réalité virtuelle), ni EMDR (enfin moi je ne sais pas le faire en visioconférence (peut-être est-ce possible?)

Ils pensent que c’est difficile à utiliser, ou qu’ils sont mal équipés pour le faire  :

Je leur propose donc de tester gratuitement ! Comment ça ?

En 15 minutes (max 30 min) , je vous aide à installer le programme, à le paramétrer et à le tester avec moi en direct. Comme cela vous pourrez sans aucun problème prendre RENDEZ-VOUS… Ça vous tente ? Il suffit de prendre RENDEZ-VOUS avec moi, en m’appelant sur mon portable le matin au 06 75 25 34 42.

Si vous n’arrivez pas à me joindre, laissez un message et je vous rappelle.

Formation de praticien ACT du 13-14-15 mars 2020 – Mise à jour de l’organisation

Comme vous le savez, une formation de praticien ACT va avoir lieu le Week-end prochain. Or comme vous le savez aussi, pour ceux qui me connaisse, je fais partie des personnes à risques, pour plusieurs raisons dont une BPCO, en face du corona virus.

Donc j’ai décidé de changer mon organisation au cabinet, en n’acceptant dès ce lundi que des consultations en visioconférence. Je fais la même chose aujourd’hui par rapport à la formation ACT. Elle sera uniquement en visioconférence ! Pas seulement pour Rabat comme d’habitude, mais aussi à Saint-Prix.

Ça change quoi ?

  1. Pas de présentiel à Paris, les exercices pratiques seront fait dans des salles de visioconférences spécialisées puisque nous pouvons le faire. Pour Rabat, si rien ne change d’ici là, le centre de formation reste ouvert.
  2. Puisque nous n’avons plus la contrainte de la limite d’accueil de la salle, il est encore possible de s’inscrire ! C’est pas mal ça hein ? Il ne restait plus aucune place… La salle était pleine avec 6 stagiaires…  Avec la visioconférence, je peux étendre le nombre de stagiaires à 12 sur cette formation (la technique permet 100, mais je reste convaincu que c’est trop de monde pour pouvoir répondre à toutes les questions… Peut-être que je me trompe… Mais j’assume ! 12 stagiaires max et donc si vous voulez vous inscrire suivez ce lien.

Dans un prochain article, je reviens sur le mode d’accès technique aux visioconférences. Restez connectés… Prochain article sur ce sujet.
 

Formation praticien ACT – 13,14 et 15 mars 2020

Il fallait bien que cela arrive… Le temps passe et tout change, si je n’en été pas conscient, cet évènement remet les choses à leurs places. En effet cette formation sera ma dernière formation formelle. Pour la dernière fois, je vais animer la formation de praticien ACT.  (voir les notes de bas de page *)

Cela me fait extrêmement plaisir que d’animer ces formations,
et ce sera pour moi un grand moment de joie comme d’habitude.

Cette formation sera en multisites comme toutes les dernières formations que j’ai animées, entre Saint-Prix (une salle de 6 personnes) et Rabat (salle de 12 personnes).

Il est possible sous certaines conditions de créer une salle chez vous !
(renseignez-vous).

Cette formation dure 3 jours (vendredi-samedi-dimanche) avec un planning adapté pour ne commencer que l’après-midi le vendredi, et cela pour vous permettre de venir dans de bonnes conditions.

Si vous voulez connaitre le programme, suivez ce lien.
Et si vous voulez en savoir plus, écrivez-moi, ou appelez-moi.

Vous voulez vous inscrire ? Remplissez ce formulaire et je vous recontacte pour échanger avec vous sur le bien fondé de cette formation pour vous.

[googleapps domain= »docs » dir= »forms/d/e/1FAIpQLSfXbwisnn90KVmqcT8tOPU91lsT3sauU64BMfvCuEgSzAtkMQ/viewform » query= »embedded=true » width= »640″ height= »1600″ /]

 
*Note de bas de page :

Bien-sûr je continuerai à animer les séminaires de méditation de pleine conscience de temps en temps, mais les formations classiques, c’est fini !

Cela me fatigue trop ! Il y a trop d’administratif, trop de contrainte avec les déclarations diverses et variées auprès de la DIRECCTE, et les règles qui évoluent actuellement en France poussent les petits organismes à se retirer des formations professionnelles en ajoutant des contraintes insupportables pour beaucoup, dont je fais parti.

J’ai passé l’âge de ces C… LOL…  Ben, oui, 62 ans, je trouve que ça suffit ! 😉

J’ai tellement de belles choses à faire, qui sont vraiment importantes pour moi, que je vais rester focalisés sur ces activités.

  • Est-ce que j’aime être un formateur ? Oui ! J’adore !
  • Est-ce que j’aime être l’administrateur d’un centre de formation ? Non !

Alors, si vous avez besoin d’un intervenant pour animer des formations pour vous, peut-être que je peux être l’homme de la situation, si cela est bénéfique pour vous et pour moi…. Dans tous les autres cas, oubliez de m’appeler !

 

Pourquoi un livre d’or ?

Dans un mois j’aurai 61 ans, et je prépare un dernier tournant dans ma longue carrière professionnelle. Hier c’était le 1er mai et comme d’habitude pour le jour de la fête du Travail, j’ai … travaillé ! Normal me direz-vous, car j’ai choisi une voie professionnelle où l »on travaille souvent quand les autres se reposent ! Non je n’ai pas choisi de travailler dans un restaurant, mais c’est un peu comme ça que ça se passe dans le monde de la formation autour du développement personnel. Les formations ont souvent lieu, le week-end ou pendant les vacances scolaires ou annuelles, pour certains stages en « résidentiel ». En plus et tant qu’à faire pour ne pas se faciliter la vie, j’ai choisi en 2009 de travailler régulièrement au Maroc.

Pendant quelque temps, cela reste « jouable » puis vient un jour où… cela ne m’intéresse plus de continuer comme cela… Pourquoi ? Parce que j’aime changer d’activité ? Parce que je suis fatigué des voyages ? Une peu des deux, mais surtout parce que la vie m’a rappelé en ce début d’année à la mort de mon frère que je veux passer du temps, et prendre soin de ceux que j’aime !

Parce que je veux vivre mes valeurs au quotidien et que « prendre soin de mon épouse, mes enfants, et petits enfants » reste une de mes priorités. Dans prendre soin, j’entends : « être présent », « être à l’écoute », et pourquoi pas aider quand je peux. je ne dis pas « Envahir… Régenter… Enfermer… Non je dis, simplement rester pour eux comme un phare dans la nuit… Un truc qui t’éclaire, mais qui ne te dis pas la route à prendre !

Et pour cela, j’ai besoin d’être stable… Comme un phare dans la nuit… J’ai eu un hors-bord, rapide … Puis plutôt, un paquebot qu’une maison… Un truc qui navigue où il fait bon avoir un lieu qui avance et qui est plutôt sûr (pas comme le Titanic, quoi…)… maintenant je veux être aux commandes d’un phare… Tu y vois encore la mer… L’horizon reste très ouvert… Et tu ne te déplaces plus…

Donc j’ai décidé d’arrêter l’activité d’organisation et d’animation de formations pour les particuliers. Fini les formations de coachs, de PNL, d’hypnose, d’Ennéagramme, d’Appreciative Inquiry, et même d’ACT… Bien sûr il reste quelques formations spécifiques pour les entreprises du coin… Mais « En semaine ! » pendant les heures de travail normales ! 😉

Plus de séminaires le week-end, plus de voyages au Maroc pour une semaine ou plus… Fini ! J’en ai formé des coachs professionnels, et j’en suis un peu fier… Je les vois quelques fois à la télévision marocaine ou française. Je les entends à la radio… Et je vais terminer la session actuelle à Saint-Prix, Rabat et Tanger… par une apothéose à Marrakech. Je pense encore faire la prochaine session, en multisite avec cette fois Rabat, Tanger et Mohamedia… Puis ce sera fini pour moi, mais pas pour mes partenaires, qui vont certainement continuer, et je l’espère pour eux, et pour les futurs coachs.

Pour cette fin d’année, il reste au programme :

  • Une formation d’hypnose à rabat en octobre
  • Une formation ACT à Marrakech en octobre
  • Un dernier cycle de formation de coach (juin ou octobre)

Puis je rends mon tablier ! Je continuerai bien sûr à mon cabinet… Avec mes clients en ACT et MBCT… mais cela restera mon unique activité avant la retraite, si je la prends un jour… LOL

Alors je me suis dit, j’aimerais bien avoir quelques témoignages souvenirs, de mon passage dans cette vie professionnelle. Un peu comme le dit dans son poème Antonio Machado, pour voir la trace laissée dans l’océan par mon bateau…

En marchant, on fait le chemin
et lorsqu’on se retourne
on voit le sentier que jamais
on n’empruntera à nouveau.

Alors vous m’avez côtoyé dans cette vie professionnelle ? Vous voulez me laisser un message ? J’ai mis en place un livre d’or

(Ce livre d’or sera retiré du NET à la fin de l’année)

NB : J’ai reçu de très beaux messages sur mon mur LinkedIn et sur mon mur Facebook, malheureusement je ne peux pas les transférer sur mon livre d’or.
Quel dommage !
J’aimerai tant pouvoir garder ce souvenir…
Vous avez fait un message sur mon mur ? Pourriez-vous avoir la gentillesse de le reproduire sur ce livre d’or ?

Merci vous êtes des amours !

 
 

14 ans déjà que j’ai arrêté de fumer.

<![CDATA[

Aujourd’hui c’est la date anniversaire de l’arrêt de la cigarette dans ma vie ! Déjà 14 ans que la cigarette et moi avons séparé nos routes. En effet, le 2 novembre 2004, je décidais d’arrêter de fumer. Nous avions décidé cela de concert, mon épouse d’alors, Christine et moi. J’ai acheté des patchs en pharmacie, quelques « Nicorettes » et une boite « d’inhaleur », qui était une capsule contenant de la nicotine, à percer, avec un genre de fume-cigarette adapté, et qui se tenait dans la bouche à l’usage, en cas de besoin. Dans chaque capsule se trouvait une dose de nicotine pour la journée… Et hop ! Je me suis arrêté, de manière définitive. Facile, non ?

En fait ce ne fut pas si simple. J’avais auparavant, testé l’acuponcture, sans effet sur moi apparemment… L’hypnose qui n’avait manifestement pas suffi… mais chaque essai, me rapprochait de cet essai-là, qui lui, a réussi, au-delà de mes espérances, puisque je n’ai jamais recommencé à fumer.

Il faut se reporter à l’époque où je fumais. Cela faisait 30 ans que je fumais et ma dose quotidienne était plus proche de 2 paquets que de 1 paquet… J’avais regardé sur le paquet et il me fallait les plus gros patch de l’époque dosée à 30 mg + 1 inhaleur (10mg) et quelques Nicorettes… Pendant le premier mois, je supprimais les Nicorettes que j’avais du mal à supporter… Je n’aimais pas le… À la fin du premier mois, je passais aux patchs de 20 mg… Et je continuais avec mon inhaleur quotidien dosé à 10mg qui en plus de m’apporter ma dose supplémentaire me permettait d’avoir un « truc dans la bouche »…

Le mois suivant je passais à 10 mg par patch + 1 inhaleur de 10 mg… Le mois suivant Patch de 5 mg + 1 inhaleur de 10 mg… Le mois suivant patch de 5mg + 1 inhaleur de 5 mg… Cela fait 5 mois… Et là nous décidons de divorcer avec mon épouse… Elle reprend la cigarette… Moi, non… Je souffre en silence, mais pas de cigarette ! Ce fut un moment très difficile… Je repassais au patch de 10 mg + Inhaleur de 5mg… Puis je repassais à patch de 5mg le mois d’après + Inhaleur de 5 mg pendant 2 jours… Puis la semaine d’après l’inhaleur me dura toute la semaine… Le mois suivant plus de patch… L’inhaleur de 5 mg dure toute la semaine, puis 2 semaines jusqu’à ce que je le mange complètement ! LOL

Si vous comptez bien cela fait maintenant plus de 8 mois que je suis en sevrage… J’ai toujours de temps en temps des envies… Je ne fume plus et je suis à cette époque parti sur le chemin de Saint-Jacques où j’abandonne l’inhaleur… Je marche pendant quelques mois… Et quand je reviens, je me retrouve dans une maison, où l’odeur m’est insupportable, car ma future ex-épouse fume de plus en plus…

Je pars chez mon frère puis je rencontre mon épouse actuelle qui ne fume pas ! OUF !
Est-ce fini ? Eh bien non ! Je ne fume pas, mais de temps en temps j’ai des cauchemars ou je me vois en train de fumer… Est-ce que ça va durer longtemps ? Oui…

Progressivement j’ai retrouvé l’odorat et le gout… je découvre le gout des plats que je fais… Et je découvre la vraie odeur des choses… Le métro devient difficile à supporter, les ascenseurs avec des odeurs corporelles difficiles à supporter… Mais j’ai retrouvé l’odeur de la forêt après la pluie, l’odeur des roses blanches de notre jardin… La douce odeur de la cheminée… Des gâteaux… Je replonge dans la vraie vie. J’ai retrouvé mon souffle et je peux faire des choses que je ne croyais plus possibles… Et malgré mon handicap, quand celui-ci ne m’empêche pas de marcher je peux monter un col.. Lentement mais surement ! Quel pied !

Surtout je n’ai plus les mots de tête terrible qui me clouaient au lit sans raison… Plus de bronchites qui durent…

Et aujourd’hui ? 14 ans après ?

  • Je ne supporte toujours pas bien l’odeur du vieux mégot… Je n’aime pas l’odeur des cigarettes ou de la pipe… Par contre l’odeur de miel d’un bon Cohiba (cigare) est toujours aussi attirante pour moi…
  • Des cauchemars ? Très rarement… J’en ai fait un hier parce que c’est la date anniversaire … Mais je n’en avais plus fait depuis un an…
  • Quand on me demande si je suis fumeur, je réponds toujours oui… je suis fumer abstient depuis 14 ans…

Reprendre une cigarette ? NON, mais je pense bien que je recommencerai à fumer le cigare quand j’aurai passé les 80 ans ! Un petit cigare de temps en temps … Dans 20 ans … Nous verrons j’aurai peut-être changé d’avis… Va savoir Charles ?

Alors, le mois sans tabac c’est maintenant ! J’ai entendu cela à la radio… Aujourd’hui avec ACT je pense que ce serait plus facile d’arrêter que ce que j’ai vécu… Car finalement quand je me suis arrêté, sans le savoir, j’ai pratiqué une partie de la Thérapie d’Acceptation et d’Engagement. Je me suis connecté à une de mes valeurs… « Pouvoir être un soutien pour mes enfants. »

Et pour cela il faut être VIVANT !

Si j’avais rajouté à cela, la notion d’acceptation… Et la pleine conscience associée… Mais je ne peux pas refaire le chemin… Si vous voulez je peux vous y accompagner, pourquoi pas ?

]]>

Nos villes petites et moyennes sont en danger.

<![CDATA[

Depuis deux ans avec Brigitte, nous cheminons sur la voie de Vézelay, chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Les chemins de Compostelle en France sont définis par le bien 868 de l’UNESCO, et nous nous sommes dit que cela pourrait peut-être protéger les villes traversées en favorisant le commerce comme nous l’avons constaté en Espagne.

Eh bien non ! Les petites villes et même les villes moyennes se meurent ! Le commerce disparait, et nous avons constaté que les commerces sont à vendre dans les centres-ville. Plus de bouchers, charcutiers, boulangers, cordonniers qui disparaissent. Même les cafés, qui sont les derniers à partir, ferment… Que c’est triste que de marcher dans ces villes où vous voyez le lierre envahir les façades et les devantures de magasins définitivement fermés. Bien sûr il reste quelques cafés ou hôtels dont les propriétaires sont surtout des « plus de soixante ans », et la retraite est proche…

Ce matin, j’entendais sur France Inter parler du livre, « Le jour où les zones commerciales auront dévoré nos villes » de Franck Gintrand. Et ce que j’ai entendu a conforté nos constatations ! Les zones commerciales vident les commerces dans un rayon de 20 à 30 km autour d’elles ! Il est urgent de prendre conscience de cette désaffection des centres-ville, à cette époque où l’ont parle de diminuer nos déplacements… Diminuer la consommation d’essence… Or la loi de 2008, votée sous Sarkozy, permet à des supermarchés d’acheter des terrains pas chers… Et le seul moyen d’interdire la construction de ces supermarchés, est l’argument écologique, or ces supermarchés pratiquent le green washing à tout va et se défendent de provoqué des problèmes environnementaux. Et ils peuvent s’installer sans autre forme de procès ! Et bien sûr c’est la compétition entre les villes pour avoir « sa zone commerciale » car sinon c’est la mort des villes autour ! Mais dans les désagréments environnementaux on ne prend pas en compte, la disparition des commerces de centre-ville… Qui vont eux-même provoquer des centaines d’aller-retours pour « faire les courses »…

Alors, ce petit message est un cri de détresse… Nous tuons notre beau pays, en laissant s’installer les zones commerciales de manière anarchique

Et que font les politiques ?  RIEN ! Alors qu’il suffirait de rendre l’installation de ces zones très onéreuses en usant de taxes à l’installation, par exemple, et pour baisser l’intérêt de ces zones commerciales, ou de revenir sur la loi de 2008…

Alors on se bouge, ou on regarde mourir la France et ses villes petites et moyennes

Prenez un bâton, et des chaussures de marche, et allez cheminer dans nos campagnes, vous verrez la France qui meurt…

Quel dommage ! Quelle tristesse !

]]>