L’assistance c’est bien. L’autonomie c’est mieux !

L’assistance c’est bien. L’autonomie c’est mieux !


Sur les réseaux sociaux, je vous ai promis de vous raconter sur les évènements vécu à l’aéroport de Beauvais… Eh bien, ce matin j’ai 5 minutes pour vous. Comme vous le savez certainement, mon handicap n’est pas visible. Quelquefois je ne peux pas marcher tellement j’ai mal. Quelquefois, je marche doucement. En tout état de cause j’ai du mal tout le temps à rester debout immobile. Mes élèves le savent. Je m’assieds régulièrement, je les quitte précipitèrent pour aller au toilettes… Mais cela ne m’empêche pas de donner mes cours de manière, efficace, n’est-ce pas ?
Pour prendre l’avion, il m’est arrivé de demander de l’assistance. Et je me suis retrouvé « cloué » dans une chaise roulante, à chaque fois. Et des chaises roulantes, très difficle, voire impossible à déplacer de manière autonome. Je dois demander qu’on me pousse pour aller aux toilettes par exemple.
Je reste coincé et dépendant. Voilà de l’assistance où je ne m’y connais pas. Aussi pour garder mon autonomie, mini de ma carte de priorité pour les personnes handicapées, me voici à l’aéroport de Beauvais.
1) Me voilà obligé de demander à la queue pour l’enregistrement la possibilité de passer devant. Les gens sont sympas, ce qui est une chance… Et me voilà devant la dame à la caisse d’enregistrement… Et là et me dit « vous devez faire la queue ! » Ce n’est pas normal que passer devant ceux qui attendent. Vous leur avez demandé… » Et moi de répondre, que oui j’ai demandé, et que oui, eux au moins, il savent lire… Sur ma carte est écrit priorité… Mais pour elle manifestement, ce n’est pas clair…
2) Passage à la sécurité… Il y a une queue pour les gens sont en voyage économique et une queue pour les VIP et les handicapés… Je m’y dirige… Et la la dame me dit « non, il faut payer 10 euros pour passer par cette queue ! Elle est réservée… Je montre ma carte… Elle me dit non ce n’est pas possible ! Demandez une assistance ! Je ne peux pas passer sans assistance ! Ici l’autonomie n’existe pas ! Finalement je suis passé par le queue économique… Et j’ai fait connaissance avec tous les passagers … Avec la phase magique : « Vous permettez ? » Et je montre ma carte !
Cela a duré pendant 10 minutes ! Passage étroit… Bousculades… Alors qu’il aurait été si simple d’ouvrir la porte ! Messieurs de la compagnie Ryanair, le handicap n’est pas un passe-droit pour gagner du temps ! C’est une nécessité pour ceux qui sont dans cette situation.
Que penser d’une société qui a oublié son rôle : « Protéger les plus faibles d’entre-nous ! »
Et si nous cultivons l’autonomie au lieu de l’assistance ?

  • Assistance= Dépendance !
  • Autonomie = Indépendance.

Je travaille tous les jours pour être autonome… C’est même à cause de cela que je n’ai jamais demandé de pension d’invalidité… Alors que tous mes amis qui ont eu la même chose que moi en ont une !
On m’a souvent traité d’idiot de ne pas en profiter … C’est quoi cette mentalité ? Si je ne veux pas qu’on m’aide autrement qu’en me laissant mon autonomie ? Je suis idiot ? Il semble… Dommage, mais je ne cèderai pas au dictat de ceux qui veulent enfermer les handicapés dans l’assistance… Je vise l’autonomie chaque fois que. n’est possible !

Permis de conduire et handicap. Un traitement honteux au Maroc

Permis de conduire et handicap. Un traitement honteux au Maroc

Une de mes amies et handicapée à Rabat. Et c’est comme cela que j’ai découvert le traitement du handicap face au permis de conduire au Maroc.

Comme vous le savez, je suis contre l’assistanat systématique du handicap. Moi-même étant handicape, je ne supporte plus de devoir prendre une chaise roulante qui ne roule pas pour être traité correctement lors de l’embarquement dans l’avion. Mais je reviendrai dans un prochain article sur ce sujet.

Aujourd’hui je vais aborder le permis de conduire au Maroc.

Mon amie décide de passer le permis de conduire, il y a quelques mois et veut s’inscrire au permis de conduire. Elle découvre qu’il faut s’inscrire à une auto école loin de chez elle car c’est la seule auto école agréée pour passer le permis si vous êtes handicapé. Cela retarde son inscription mais quand elle se présente à cette auto école, elle découvre que le prix est le double du prix « normal ».

Elle décide donc de s’inscrire à une auto école normale ! Et elle va au ministère concerné pour faire une réclamation et obtient l’assurance qu’elle peut s’inscrire à n’importe quelle auto école si elle a un certificat médical. Elle obtient le certificat indiquant qu’elle peut conduire un véhicule sans aménagement et s’inscrit à une auto école proche de son domicile.

Le jour de l’examen, elle est refusée par l’examinateur car son certificat ne vient pas d’un hôpital seul habilité à délivrer ce type de certificat d’aptitude d’après lui. Elle va donc prendre un rdv à l’hôpital et obtient le certificat. Lors de son deuxième passage. L’examinateur la refuse car elle ne vient pas le la « bonne » auto-école …. Re-belote !

Cela sans aucun écrit. Bien sur ! Tout est à l’avenant et la tête du client ! Le racket organisé pour le permis de conduire des personnes handicapées est une honte !

Alors que va-t-elle faire ? Elle a refait un dossier pour le permis avec les bons certificats médicaux… Et recommence ! Et que vont-ils faire ?

Allez savoir… La loi est la loi ? Vous croyez ? Personne ne réagit dans son pays … Le handicap au Maroc ? Mais non ça n’existe pas ! À suivre…

JE VOUS TIENDRAI AU COURANT !

Innovation ou progrès dans le domaine de l’accompagnement ?

Innovation ou progrès dans le domaine de l’accompagnement ?

6a00d834209e6353ef014e8bdf349f970dJ’ai écrit un article la semaine dernière sur l’innovation dans le domaine de l’accompagnement où je couplais ACT (la thérapie d’acceptation et d’engagement) et la visioconférence. Bien entendu cet article est passé « à la trappe » des élections présidentielles, comme beaucoup de choses, ces derniers temps.

Je reviens cette semaine sur la notion d’innovation et de progrès, car ce n’est pas la même chose. L’innovation et le progrès ont été pendant de longs siècles presque confondus. Aujourd’hui la nuance est plus que nécessaire.

Quand je parle de progrès, j’entends par là « améliorer la condition humaine dans son ensemble ». Quant à l’innovation, c’est le progrès dénué des valeurs des Lumières.

Whouaouuuu ! L’innovation peut-elle aller contre le progrès ? Oui ! Même si cela me fend le coeur à la mode de Pagnol…

Loi de MooreL’innovation technique suit la loi de Moore (voir schéma)  qui bien qu’empirique se vérifie pour l’instant. (Le nombre des transistors double tous les deux ans sur les microprocesseurs.)

Mais cette innovation continue malheureusement n’est pas suivie de progrès dans la réalité. Eh oui ! Le réel n’est pas ma réalité. Comme je l’ai appris en pratiquant la méditation de pleine conscience, la réalité est composée de ce qui se passe dans le réel, c’est-à-dire ce qui est observable à l’extérieur de moi-même, alors que la réalité est composée à la fois que réel, et de ma perception interne.

La réalité, c’est ma perception du réel, c’est « MA » réalité… Alors vous savez qu’il y a la possibilité de travailler en visioconférence depuis longtemps. Ça, c’est le réel. Mais dans les faits ? Vous trouvez bien des excuses pour ne pas utiliser ce mode de communication, chaque fois que l’on vous le propose ? Ça, c’est la réalité !

Je suis  TIH, c’est-à-dire que je suis travailleur indépendant handicapé, et je dois dire que la visioconférence me permettrait de pouvoir travailler dans de meilleures conditions, bien des fois… Ça, ce serait le progrès !

En réalité, je n’ai qu’un patient (en thérapie) , et j’ai eu deux clients (en coaching) que j’accompagne en visioconférence. Dans le monde de la formation, j’anime depuis 4 ans des visioconférences de formation. Mais dans le monde associatif ? Lorsque j’ai un conseil d’administration ? Quand il y a une réunion de bureau ? La visioconférence ? Vous y croyez vous ? Le progrès ne suit pas l’innovation !

Je crois, pour ma part que la peur nous empêche d’adopter de nouvelles pratiques. Et dans certains cas, le réel nous prouve que nous avons raison, non ? Mais en changeant de contexte ? Est-ce toujours le réel ? Ou seulement notre réalité ? Notre manque de capacités à s’adapter à un nouveau contexte, car nous ne savons pas observer…. Bon, cela nous renvoie à apprendre à observer, vous connaissez la méditation ?

Alors, vous voulez tester, la visioconférence dans le contexte de l’accompagnement ? Regardez dans l’article précédent, mon offre gratuite durant le mois de mai.

À bientôt.

Innovation dans le domaine de l’accompagnement.

Innovation dans le domaine de l’accompagnement.

TableQuand on parle d’innovation, souvent on pense « nouvelle technologie ». Et si on innovait sans une nouvelle technologie ?

Je vous propose d’explorer, gratuitement, pendant le mois de mai, l’innovation dans le domaine de l’accompagnement.

Pour cela je vais m’appuyer sur deux nouveautés :

  • Les thérapies comportementales de 3e génération. En particulier la thérapie d’acceptation et d’engagement qui est basée sur la pleine conscience.
  • La visioconférence accessible pour tous. En particulier Zoom que j’utilise pour mes formations en général et qui est très stable.

Qu’est-ce que ACT ? J’en parle dans plusieurs articles, et vous pouvez obtenir sur le site de référence beaucoup d’informations à ce sujet.

ACT est avant tout un changement de point de vue. Pour accéder à ce point de vue, il est nécessaire de s’arrêter et d’observer. Quand vous roulez dans la montagne vous allez rencontrer des « points de vue ». Ces points de vue sont souvent équipés d’une « table d’orientation ».

Imaginons que vous soyez dans votre voiture et que vous ne vous arrêtiez pas… Profiteriez-vous de ce point de vue ? NON ! Certainement pas ! Pour profiter du point de vue, il faut s’arrêter quelques instants.

Je vous propose d’explorer ce point de vue. Et de vous montrer la table d’orientation. Bien sûr, ce point de vue n’est pas le seul ni forcement le meilleur, je ne prétends pas cela. La table d’orientation n’est pas une représentation de la réalité, c’est tout simplement un point de vue que certains trouvent utile pour pouvoir choisir de faire ce qui est important même en présence d’obstacles.

Pour cela il vous est nécessaire d’avoir :

  • 1 heure de libre entre 9:00 et 18:00 (heure de Paris)
  • Une situation sur laquelle vous voulez que je vous accompagne pendant cette heure
  • Un ordinateur (Windows ou macOS) , une tablette ou un smartphone (Android ou IOS) connecté à internet en ADSL ou 3-4G
  • Le programme Zoom installé (directement sur votre navigateur ou par PlayStore ou sur Itunes Store
  • Puis prenez un RV sur mon agenda en précisant dans votre Nom ACT-2 exemple « ACT-2 Carnicelli » ou appelez-moi pour prendre RV. Nous passerons une heure ensemble où je vous initierai au point de vue ACT.

C’est gratuit ! Vous découvrirez la puissance de la relation d’accompagnement en visioconférence et en utilisant ACT.

ATTENTION : Cette offre est valable du 1er mai au 31 mai uniquement.