Pour gérer la douleur au quotidien, pourquoi pas l’auto-hypnose ?

Pour gérer la douleur au quotidien, pourquoi pas l’auto-hypnose ?

 

wp-1474700992080.jpg

En 1996 je me suis retrouvé face à une maladie pas sympa du tout. Le cancer quand il ne tue pas directement laisse souvent des dommages collatéraux qui ne sont pas réellement gérés par la médecine.

En ce qui me concerne, après un cancer du côlon, j’ai subi une ablation totale du côlon et du rectum. J’ai eu une stomie (poche) pendant 3 mois puis on m’a rétabli la continuité et depuis, j’ai une poche « interne ». Et hop ! 1996-2016 : Vous êtes guéri !

Mon cul ! Oui ! Je suis guéri, mais je suis resté handicapé ! Je vais aux toilettes entre 10 et 30 fois par jour. J’ai la diarrhée en permanence depuis lors. Et comme j’ai perdu mon récupérateur d’eau, car le colon est le grand récupérateur d’eau, je suis donc sujet à des déshydratations. Si je ne me surveille pas. cela devient vitre une catastrophe pour moi. Ajoutez à cela que mes reins dysfonctionnent, et donc que je fais de l’oedème des chevilles. Et ce n’est pas fini ! LOL… Obésité et hypertension ! Heureusement, que je ne fume pas ! J’ai arrêté en 2004 après avoir fumé pendant 30 ans !

Bon alors pourquoi je vous raconte tout ça ? Pour me faire plaindre ? Certainement pas ! Ceux qui me connaissent le savent bien, je n’ai pas besoin de cela. J’ai ma RQTH (Reconnaissance de ma Qualité de Travailleur Handicapé) et j’accompagne les personnes en situation de handicap au retour à l’emploi et à l’intégration du handicap en entreprise.

Bien sûr je ne fais pas que cela… Je suis coach et psychologue. Je suis aussi hypnothérapeute, praticien TIPI, en PNL (voir mon CV)

En fait je vous écris cela, car je vis avec la douleur quasi permanente liée à mes problèmes intestinaux, car j’ai des selles toujours très liquides et je vais souvent aux toilettes et donc… Cela me brule les fesses de manière très handicapante ! Certains jours je ne peux pas marcher, ni m’assoir, ni rester couché, ni rien ! J’ai juste envie que cela s’arrête… Et bien sûr cela ne s’arrêtait pas !

Mais maintenant c’est un peu comme le bruit de la mer quand vous êtes le premier soir dans votre chambre. Il vous empêche de dormir ! Puis avec le temps le bruit ne change pas mais votre tolérance augmente… Jusqu’à ce que vous puissiez dormir…Si vous y arrivez ! On rencontre le même phénomène avec les acouphènes… Alors comment régler cela ?

J’ai appris avec l’auto-hypnose ! Et je peux vous apprendre à gérer votre douleur avec l’auto-hypnose, cela vous intéresse ? À partir du mois d’octobre je vais lancer une formation à l’auto-hypnose en petit groupe (4 max) à Cergy préfecture, à mon cabinet.

Cette formation aura lieu pendant un mois, tous les lundis de 19:00 à 21:00 à partir du 10 octobre (10-17-24-31 octobre). Soit un total de 4 séances de 2 heures.

Cette formation complète pour 200 € TTC … Ça vous tente ?

Programme :

  • Qu’est-ce que l’hypnose ?
  • Les Prérequis à l’hypnose : Calibration – Ancrage – Synchronisation
  • Les techniques de « street hypnose »
  • Pré-Talk
  • Tests de suggestibilité
  • Inductions
  • Approfondissement
  • Ancrages
  • Les suggestions
  • Mouvements idéomoteurs
  • Fatigue oculaire
  • Divers
  • Apprentissage auto-hypnose
  • Méthode auto-inductive

Et hop avec ça vous êtes parés !

Vous êtes intéressés ? Écrivez-moi à Pierre@carnicelli.fr ou appelez-moi au 0675253442.

Bonne journée à vous

Un nouveau chapitre : J’ouvre mon cabinet de CERGY.

Un nouveau chapitre : J’ouvre mon cabinet de CERGY.

img_20160912_170546Depuis 2006 où j’ai commencé à travailler dans le Val d’Oise, je suis resté à mon domicile pour travailler. No Limit Coaching a pu utiliser le RDC de la maison familiale pendant les formations de coach, puis progressivement avec le temps les autres formations ont envahi notre environnement, jusqu’à repousser nos activités privées dans le sous-sol. C’est ainsi que mon épouse y a installé son tour de poterie et moi mon atelier de prise de photo en studio. Avec l’arrêt progressif de la formation de coach en France, et bientôt au Maroc, je me suis replié progressivement dans un bureau qui me sert à la fois de bureau de travail administratif et de cabinet pour recevoir mes patients.

Or l’arrêt de la formation implique, que je reste chez moi et que … NOOOONNNN, je veux sortir !!! Alors j’ai pris un bureau à CERGY Préfecture, juste à côté de l’URSSAF et du RSI… Et à côté de la CCI… Juste en face du centre commercial des 3 Fontaines.

Le bureau est agréable, avec une salle d’attente, et même une salle de réunion. Et surtout… Je peux rencontrer des gens autres que mon chat ! Cela vous fait rire ? Moi aussi 🙂

À partir de cette semaine donc, je serai lundi, mercredi et vendredi à CERGY, puis mardi et jeudi à ST PRIX. Cela va me changer ! Et je vais pourvoir rencontrer ceux qui trouvaient que mon cabinet de ST PRIX était trop loin de la gare… Celui de CERGY est à côté ! Alors plus d’excuses, hein ? Venez me voir.

L’adresse de mon cabinet est : 12/14 rue des Chauffours – Immeuble ORDINAL – Ascenseur F – 3ème étage – 95000 CERGY.

Pour fêter cela pendant la semaine prochaine à CERGY,
je vous fais un cadeau lundi 26 – mercredi 28 et vendredi 30.
J’offre une séance de TIPI, une séance de coaching ou d’hypnose
(au choix en fonction de vos besoins),
à tous ceux qui s’inscriront sur mon agenda de CERGY : http://agenda.carnicelli.fr

Comment la pratique de ACT m’a aidé face à un manipulateur.

Comment la pratique de ACT m’a aidé face à un manipulateur.

PerspactiveDepuis maintenant presque 2 ans complets, je vous parle de ACT et des indications pour diverses pathologies ou inconfort de la vie de tous les jours. Le principe est relativement simple. Il tient en un processus basé sur la pleine conscience, et une matrice très facile à utiliser. (Voir le schéma de la perspactive au début de cet article.)

L’idée est la suivante : tout d’abord, je ralentis pour observer, j’observe et je choisis de poser une action en direction de mes valeurs, même si cela provoque un inconfort pour moi. C’est à dire, je refuse d’aller vers mes évitements qui pourtant me permettent d’éviter un certain inconfort dans l’instant, mais vont m’éloigner de ce que je veux vivre vraiment !

Hier, j’ai pu toucher du doigt la puissance acquise par l’utilisateur de ACT que je suis. Comme vous le savez je suis en train d’arrêter la partie formation au Maroc, sauf pour l’instant à Rabat avec mon amie Bouchra. J’ai arrêté d’aller à Tanger. En parallèle j’arrête les formations de coachs, d’hypnose et de PNL en France, car je me concentre sur ma pratique de l’accompagnement avec mes patients et mes clients ainsi que sur l’intégration du handicap en entreprise. Donc, je recherche des personnes qui vont me remplacer, avec mes partenaires en formation, pour ne pas laisser tomber mes partenaires. je recherche aussi pour les clients qui me demandent ces prestations pour pouvoir les conseiller vers de bons formateurs, ou enfin vers des personnes que je considère comme telles. Cette démarche n’est pas toujours comprise par tous. Qu’est-ce que j’y gagne ? Et bien je reste connecté à mes valeurs au quotidien qui dans ce cas-là sont :

  • Aimer et savoir accepter l’amour des autres.
  • Contribuer au bien-être de ceux que j’aime (et j’aime beaucoup de monde)

Et simplement, cela, me fait déplacer quelques montagnes qui ne se raient jamais rencontrées. La semaine dernière je cherchais quelqu’un qui pouvait me remplacer dans les formations d’hypnose dont je vais assurer la dernière formation à Rabat, bientôt. Dans ce cadre je reprends contact avec un très bon formateur dans ce domaine, que je connais bien. Il se trouve que je ne l’ai pas contacté depuis longtemps, car la vie que je mène m’a entrainé ailleurs. Avec les études, mes reins qui me font c…, ma maman qui vieillit et qui a eu un incendie chez elle, mon frère qui réclame ma présence, mes nombreux enfants qui avancent résolument dans leurs vies avec plus ou moins de bonheur et de réussite, l’Association pour le Coaching Social, le démarrage de mon cabinet de Cergy… Et bien des choses que l’honneur et la décence m’invitent à taire. Enfin la vraie vie quoi …

Et je lui envoie un mail lui disant : « Comme tu le sais j’arrête les formations d’hypnose au Maroc, es-tu toujours intéressé par ces formations ? « 

Il faut que je vous précise que cette personne que je considère comme un ami, a été gravement malade il y a deux ans et a dû mettre entre parenthèses son installation au Maroc, et son partenariat. J’ai été le voir à l’hôpital dans sa salle « protégée » en mettant la combinaison qui va bien… Et un jour il est sorti de l’hôpital, je l’avais eu au téléphone la veille de sa sortie… Et depuis… Plus de nouvelles, et je ne vais pas vous expliquer à nouveau le maelstrom dans lequel je suis entré à mon tour sans lui dire d’ailleurs que j’y étais dans ce tourbillon.

Et voici sa réponse : « Je te remercie de prendre des nouvelles de ma « maladie », elle va bien. » J’ai remplacé volontaire le nom de sa maladie par le mot « maladie » pour garantir l’anonymat de cette personne que certains peuvent connaitre.

Et là j’ai écouté mes émotions. J’ai pris le temps d’accepter sa réponse. Il peut avoir toutes les raisons de répondre comme cela, et je ne connais sa vie de ces dernières années. Le plus simple pour moi aurait été pour éviter toute émotion négative de « couper les ponts » ou alors de me mettre en colère, mais alors j’aurai vraiment souffert.

Alors je me suis connecté à mes valeurs. Et ma réponse a été ma suivante.

« Je ressens de la colère, de l’ironie ainsi qu’une tentative de culpabilisation, dans cette réponse. J’ai été peiné de celle-ci, car je n’ai pas compris cette violence que j’ai ressentie. Je croyais que nous avions une relation amicale qui est une relation d’égal à égal et dans ce cadre, prendre des nouvelles l’un de l’autre est réversible. Je t’appelle pour prendre de tes nouvelles et la réciproque peut être vraie. Si tu l’avais fait, je t’aurais donné des nouvelles de mes reins… Et de ma vie qui a été compliquée, par exemple et peut-être que le lien n’aurait pas été coupé. J’ai essayé de renouer ce lien, qui me semblait valoir cet email. Tu as le droit de ne plus vouloir avoir de relation avec moi, pourquoi pas ? Il suffisait de le dire. La tentative de culpabilisation n’était pas nécessaire à notre relation. Quant à moi ce n’est pas le genre d’échange qui m’intéresse. Je te souhaite une bonne route pour la suite de ta vie, que je te souhaite heureuse. « 

Dans cette réponse, je n’ai pas refermé la porte. J’ai affirmé mes valeurs dans la relation et mes intentions. Je n’ai pas reçu de réponse et je n’ai vraiment pas envie de vivre une relation de ce type avec quelqu’un. Alors je préfère ne plus avoir de relation que de continuer comme cela.

Merci ACT !  Alors si on faisait le point ?

Avant ACT :

  • J’aurais ruminé
  • J’aurais peut-être culpabilisé
  • Je me serais mis en colère
  • J’aurai été désagréable à la maison
  • j’aurais peut-être eu du mal à dormir. (j’ai déjà vécu ça)
  • Je n’aurai pas clarifié la relation et cela ce serait reproduit.

Bien sûr, j’aurais pu avoir une  autre réaction, par exemple avec ma mère ou ma tante, je n’ai pas eu du tout la même réaction… J’ai simplement pardonné à celle-ci ce fonctionnement, car à partir de 85 ans (et plus)… Je laisse passer… LOL

Ah oui … Suite à ma réaction avec ACT :

  • J’ai ressenti de la fierté de ma réaction et j’ai augmenté mon estime de moi.
  • J’ai bien dormi.
  • J’ai échangé sur le sujet avec mon épouse et nous avons bien ri ensemble du chargement chez moi.
  • J’ai regardé cette rupture avec sérénité.
  • Je reste confiant en l’avenir.

Vous voyez ? ÇA MARCHE !