Formation à l’Appreciative Inquiry en entreprise à Rabat

Formation à l’Appreciative Inquiry en entreprise à Rabat

MasterClassAvec notre partenaire, Activ For All, à Rabat nous avons décidé d’ouvrir aux coachs certifiés formés dans d’autres écoles notre module sur le coaching en entreprise par l’Appreciative Inquiry.

Deux jours de formation spécifiques le 19 et le 20 mars 2016 à un tarif très attractif pour permettre à tous de bénéficier de cette formation à cet outil si efficace tiré des travaux de la psychologie positive.

A l’issue de ces deux jours un certificat de praticien en AI vous sera remis.

5DPendant ces deux jours, vous y apprendrez :

  • Qu’est-ce que l’AI ?
  • Les 5 phases en « D » de l’AI
  • Comment vendre l’AI ? Comment en parler ?
  • Team-Bulding et AI et comment concilier les deux.
  • SWOT vs SOAR
  • Comment intégrer l’appreciative inquiry dans votre management pour devenir un manager appréciatif ?

La méthode pédagogique est comme toujours dans le cadre de nos formations la mise en ouvre par l’exemple. C’est une méthode expérientielle et dynamique qui permet de comprendre par l’exemple comment ça fonctionne.

Alors vous êtes intéressés ? Vous voulez en savoir plus : Tarifs, lieu, horaires …. Contactez-moi à contact@nolimit-academy.fr

Formation praticien Appreciative Inquiry
à Rabat les 19 & 20 mars 2016.

Age, handicap et emploi : un tiercé gagnant !

Age, handicap et emploi : un tiercé gagnant !

Handicap-tousSavez qu’un Français sur cinq de plus de cinquante ans présente une incapacité ? (Source Cidem) Savez-vous aussi que l’écart se creuse entre espérance de vie et espérance de vie en bonne santé ? (Source Science et vie N°1180 – janvier 2016)

Qu’est-ce que cela sous-entend ? Et bien que nous serons touchés par le handicap lié à l’âge avant retraite pour beaucoup d’entre nous. Vous êtes prêt ?

Qu’est-ce que le handicap ?  La loi n°2005-102 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a, dans son article 114 défini la notion de handicap :
« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

Ce qui veut dire que beaucoup de personnes ne savent pas faire la différence entre handicap et invalidité. Que beaucoup de personnes ne se pensent pas en situation de handicap, car pour elles : « Être handicapé c’est être malade »

J’ai même lu un truc genre « la connerie ce n’est pas un handicap » alors que ces personnes sont souvent réellement des handicapés. Ce peut prêter à sourire jusqu’au moment où votre vieille maman qui a du mal à tenir debout en raison de la fatigue musculaire liée à l’immobilisme de sa vie  n’arrive plus à faire les courses parce que faire la queue à la caisse c’est trop difficile.

Et là vous lui dites … Et pourquoi ne ferais-tu pas faire une carte de priorité et elle vous répond… je ne suis pas handicapée, je suis vieille !

Eh oui… Elle est en situation de handicap, mais elle refuse la terminologie… Elle ne comprend pas que le handicap n’est pas une maladie, mais la conséquence d’un état de santé… la conséquence sur sa vie de tous les jours… Et être vieux n’est pas un handicap par contre ne plus pouvoir tenir debout à la caisse du supermarché est un handicap…

Combien de fois en entreprise j’entends que des personnes dites valides se plaignent de la position de leur fauteuil parce que j’ai eu un accident quand j’étais jeune… je ne suis pas malade, mais… Dans cette position je souffre…  Bilan … des arrêts de travail.. Un absentéisme accru.. Et quelquefois une perte de travail… Dommage non ?

Une reconnaissance de travailleur handicapé n’est pas un handicap en soi ! C’est au contraire la possibilité d’être accompagné par la société pour équilibrer les chances…

Voilà pourquoi lorsque j’interviens en entreprise pour faire des « sensibilisations au handicap » pour les équipes… ce n’est pas du temps perdu ! Ni de l’argent perdu d’ailleurs ! Et ces prestations sont… en partie prises en charge par les Agefiph… (Voir les applications de la loi Macron)

Aller à la découverte de soi et l’accepter pour avancer dans la vie.

Aller à la découverte de soi et l’accepter pour avancer dans la vie.

Triflexe ACTAprès avoir mené à bien l’expérience sur 7 jours consécutifs en visioconférences dont je parle dans un article précédent, je vous propose maintenant d’aller à la découverte de qui vous êtes et d’apprendre à vous poser pendant un mois pour faire le point sur vos valeurs, et poser des actions engagées. De reconnaitre vos évitements, d’accepter vos émotions… En fait d’apprendre la souplesse psychologique nécessaire pour vous permettre de vivre une vie pleine de sens pour vous. Et cela en passant par des exercices d’observation en pleine conscience.

C’est à dire :

  1. Chaque lundi soir, à 20:30 et jusqu’à 22:00 maximum, je vous propose la méthode et les outils pour le faire. Et nous échangeons sur ces outils.
  2. Vous mettez en applications ces outils pendant la semaine à votre rythme.
  3. Nous nous retrouvons le lundi suivant à 20:30 pour faire un retour sur les exercices et les expériences faites et je vous donne les outils suivants.
  4. Cela pendant un mois c’est à dire 4 lundis.

FAQ :

  1. C’est trop cher !
    Réponse : 15 € la séance vous trouvez toujours que c’est trop cher et si vous n’êtes pas content je vous rembourse la première séance et vous arrêtez là.
  2. Encore une méthode magique ?
    Réponse : Rien de magique. C’est une méthode tirée de la recherche scientifique, sur la psychologie positive. (Voir le site de l’ACBS)
  3. Et est-ce que cela va me permettre de me sentir bien au moins ?
    Réponse : je ne promets rien de tel, pensez-vous que se « sentir bien » vous permet de vivre une vie pleine sens ? Vous avez essayé ?
  4. Je connais une méthode meilleure.
    Réponse : L’avez-vous appliqué ? Si oui et que ça fonctionne dans votre contexte de vie , c’est vraiment super ! Ne changez rien. Sinon, choisissez ce qui fonctionne en fonction du contexte.
  5. Je n’ai pas le temps !
    Réponse : Lisez l’histoire suivante : Et si vous sortiez du trou ?
  6. Je ne vous connais pas !
    Réponse : Appelez-moi au 06 75 25 34 42 (France) … Et faisons connaissance 😉
  7. Je n’ai pas d’objectif sur lequel travailler.
    Réponse : Et si vous commenciez par le plus important ? Et l’important dans la vie, c’est de faire ce qui est important, non ? Alors c’est quoi pour vous l’important ? C’est le début de la méthode….
  8. Autre réponse : Voir le point 6.

Et pour finir aujourd’hui, alors ? Vous voulez prendre la pilule rouge ? (référence à Matrix, suivre ce lien si vous ne connaissez pas cette histoire)
Si vous voulez plus de renseignements remplissez ce formulaire
[googleapps domain= »docs » dir= »forms/d/1umJ0-fkJi81DPLfrDkQNhqhQcB_n6xuhRcjzZqkevu4/viewform » query= »embedded=true » width= »760″ height= »500″ /]

Occupez-vous de votre vie de couple ! Ça vous intéresse ?

Occupez-vous de votre vie de couple ! Ça vous intéresse ?

OmbresVous avez lu mon dernier article sur « La souplesse psychologique : capital émotionnel au service du couple » mais c’était trop long !

Vous n’avez pas lu l’article jusqu’au bout et vous n’avez pas vu que j’organise un stage/atelier sur ce sujet ? OK, alors, je vous en parle un peu plus en détails. Je vous propose, avec mon épouse Brigitte (ma coach préférée) de vous accompagner dans cet univers autour d’un séminaire sous forme d’ateliers pratiques de 2 jours où vous pouvez venir avec votre conjoint ou seul(e) pour travailler chacun sur :

  • La pleine conscience au service de votre souplesse psychologique. Apprenez comment créer vos propose exercices de plein conscience.
  • L’acceptation c’est à dire apprendre à accueillir avec bienveillance, consciemment et avec douceur au lieu de de rester sur une acceptation passive,imposée, résignée et évitante.
  • Se donner le pouvoir d’agir en sortant de la lutte et de l’évitement. vérifier l’impact des actions posées. Améliorer la communication avec l’autre et les autres.
  • Définir vos directions de vie choisie, c’est-à-dire aller vers ce que vous voulez vivre vraiment ! Faire la différence entre ce qui dépend de vous et ce qui ne dépend pas de vous. Eclairer chaque domaine de votre vie et vérifier l’impact de la réalité sur votre vie de couple et vice et versa.
  • Poser des actions engagées vers ces directions de vie choisie au quotidien et vérifier votre avancement. Apprendre à créer votre feuille de route et de suivi des actions/souffrances au quotidien.
  • Découvrir que vous n’êtes pas simplement une machine à régler les problèmes, et que nous pouvons aussi choisir une autre voie vers la réussite. Ralentir pour prendre le temps de construire réellement la vie qui vous convient.

Ensuite vous pourrez bénéficier d’un accompagnement individuel (optionnel) sur 5 séances de coaching en visioconférences ou en présentiel (1 mois d’accompagnement)

Et le prix *?

  • 300 € pour le séminaire de 2 jours (Repas non compris)  avec un tarif spécial pour un couple 450 €
  • 150 € pour les visioconférences (tarif individuel ou couple ensemble) – Pour les séances en présentiel me contacter.
  • Soit un total de 450€ (me contacter pour les facilités de paiement) ou 600€ pour un couple

Nous avons programmé cet atelier à Paris, pour le week-end de la Saint-Valentin, en février 2016, et nous envisageons avec mon partenaire sur Rabat d’organiser celui-ci au même prix* pendant l’année 2016 (date à déterminer). Vous voulez en savoir plus ? Appelez-moi, par téléphone ou par Skype, Whatapp, ou en remplissant cette Demande de renseignement et je vous rappelle dans la foulée. 😉

Nous avons programmé cet atelier à Paris  en février 2016, et nous envisageons avec mon partenaire sur Rabat d’organiser celui-ci  pendant l’année 2016.
* Pour le Maroc, traduisez en multiplant par 10 le prix en Euros pour obtenir le prix en Dirhams (environ…)

La souplesse psychologique : capital émotionnel au service du couple

La souplesse psychologique : capital émotionnel au service du couple

Nous-camino1Vous connaissez les contes de fées ? Ça commence souvent par « Il était une fois… » et souvent cela termine par « Ils se marièrent et ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants… » Et… Dans la vraie vie, ce n’est pas comme cela : « Le vilain mari tue le prince charmant » comme le disait justement Claude Nougaro dans sa chanson « Une petite fille ». Vous pouvez écouter la chanson en bas de mon article, comme un clin d’oeil

Et oui la vraie vie ne s’arrête pas à la rencontre de l’autre, puis la découverte de l’autre, d’autant plus que notre environnement culturel pèse sur cette rencontre, puis sur notre vie commune. Le quotidien s’incruste dans chaque domaine de notre vie et le couple et l’intimité n’échappe pas à cette « humidité » ambiante.

PerspactiveEt nous alors ? Notre bonheur ? Comment s’en occupe-t-on ? Est-ce que le couple peut survivre à l’habitude ? À l’incompréhension de l’autre au quotidien ? À la course effrénée vers un bonheur illusoire et formaté ? Au manque de dialogue ? Mais est-ce que cela est inéluctable ? Car même au coeur de la relation intime, même quand l’épaisseur une feuille de papier ne sépare les conjoints, il y a une séparation.

En effet, notre intelligence est piégée à l’intérieur de notre corps. Notre intelligence, la partie de nous même qui règle les problèmes au quotidien, fait ce qu’elle peut pour régler les problèmes, mais … sommes-nous réellement conscients de notre pouvoir ? Sur quoi pouvons-nous agir ?

J’aime bien la phrase tirée des « Pensées pour moi-même » de Marc Aurèle : « Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être, mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre. »

Supporter ce qui ne peut être changé ? Hou la la ! Notre intelligence se rebelle et elle répond : « Que la toute-puissance m’habite ! Je peux tout ! » Or notre intelligence ne peut pas tout.

Bus ACTUn petit exemple : Un homme rencontre une femme dans l’intimité pour la première fois. Il apporte avec lui, sa vison du monde, son idée sur les rapports sexuels, son idée sur ce qu’est l’homme parfait, la femme parfaite…  Et la femme arrive aussi avec l’ensemble toutes les idées qu’elle a conçues alors qu’elle était seule, en discutant avec ses amies, en regardant la télé, en discutant avec sa mère et … pour les deux, un tas de questions se mêlent :

  • Ça va faire mal ?
  • Combien de temps ça doit durer ?
  • Est-ce que je vais avoir une érection correcte ?
  • Et si elle ne se ressent rien ?
  • Et s’il est brutal ?
  • Que faire ?

Et les intelligences respectivement essayent de trouver des solutions. Et comment régler un problème ? Le plus simple c’est de le supprimer ! Comment ? En l’évitant, ou alors en le repoussant. Et les problèmes commencent !

Il suffit d’un problème non réglé pour que la lutte intérieure commence… Pour l’homme et/ou pour la femme :

  • Suis-je impuissant ou éjaculateur précoce ?
  • Suis-je frigide ?
  • « Il FAUT que je me détende ! », mais comment faire ?
  • Je n’y arriverai pas…

6a00d834209e6353ef01538fc332d6970bEt le couple s’enferme dans un « non-dialogue » car comment parler de quelque chose dont on pense que cela doit-être « naturel » … Si cela ne marche pas naturellement c’est que je n’ai pas rencontré « l’âme soeur » et le mythe de « l’âme soeur » tue le couple silencieusement.

Alors on supporte dans le silence de vivre avec quelqu’un avec qui on va élever nos enfants… Sans plus se toucher… Mais on reste ensemble « pour les enfants » ce qui est pire que tout pour les enfants eux-mêmes… Alors quoi ? Divorcer ? Pourquoi pas ? Mais avant qu’avons-nous fait pour aller vers la vie que nous voulons vivre ?

Si on remettait les choses à leurs places ? La vie de couple c’est :

  1. La rencontre
  2. La découverte
  3. La vie quotidienne
  4. la séparation (la mort ?)

Or la phase 3 représente 98% de la vie du couple… Or le conte de fées ne parle que de la phase 1, rarement de la phase 2. Et sauf dans des cas très rares, la phase 4 est oubliée… Sauf dans Roméo et Juliette ou il y a eu phase 1 puis phase 4 directement… Est-ce cela que vous voulez vivre ?

Imaginez que l’on se focalise sur la phase 3. Que voulez-vous vivre au quotidien ? Qu’est-ce qui dépend de vous ? Acceptez-vous vos pensées ? Où êtes-vous dans la lutte ou dans l’évitement ?

Et si vous vous redonniez le pouvoir en prenant conscience réellement de la différence entre ce qui se passe « en vous » et ce qui se vit « à l’extérieur de vous » ?

Triflexe ACTJe vous propose, avec Brigitte (ma coach préférée) de vous accompagner dans cet univers autour d’un séminaire de 2 jours ou vous pouvez venir avec votre conjoint ou seul(e) pour travailler chacun sur :

  • La pleine conscience au service de votre souplesse psychologique
  • L’acceptation c’est à dire (ABCD) Accueillir avec Bienveillance, Consciemment et avec Douceur au lieu de (PIRE = Passif,Imposé, Résigné et Evitant)
  • Défusionner de ses pensées pour se donner le pouvoir d’agir et sortir de la lutte et de l’évitement
  • Définir et éclaircir vos directions de vie choisie
  • Poser des actions engagées vers ces directions de vie choisie
  • Découvrir que vous n’êtes pas simplement une machine à régler les problèmes…

Ensuite vous pourrez bénéficier d’un accompagnement individuel sur 5 séances de coaching en visioconférences (1 mois d’accompagnement)

Et le prix ?

  • 300 € pour le séminaire de 2 jours (Repas non compris) / 450 € pour un couple
  • 150 € pour les visioconférences (tarif individuel ou couple ensemble)
  • Soit un total de 450€ (me contacter pour les facilités de paiement)

Ça vous tente ?

  • Je prévois cela pour les 13 et 14 février 2016 (pour la Saint-Valentin) à Paris
  • Et à Rabat à une date non encore fixée pourquoi pas en février aussi ?

Vous voulez en savoir plus ou peut-être vous inscrire ? Remplissez le formulaire ci-dessous sans engagement.

Demande de renseignement

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=Ru1pwbHaVz0]