Nos résolutions pour 2014 (Partie 1).

Nos résolutions pour 2014 (Partie 1).

vous-etes-iciLes travaux sur la psychologie positive ont permis à Martin Seligman de définir une équation du bonheur. (cf La fabrique du bonheur – Vivre les bienfaits de la psychologie positive au quotidien). J’aime bien le concept. Cela me permet d’avancer plus clairemement dans les méandres de la découverte du bonheur. C’est en effet rassurant de percevoir cela sous cette forme pour moi.

Pour certains cela est terrifiant ! Mettre le bonheur en équation ? Quelle horreur ! Vous vous rendez compte ? les mathématiques imposent encore leur dictature à l’accès à la connaissance.

Bon, n’exagérons rien. cette équation est facile à exprimer :

B = E + C +V

  • B = Votre niveau de Bonheur
  • E = Votre espace des possibles
  • C = Les circonstances de votre vie
  • V = Facteurs variables en fonction de votre volonté

E et C = ne représente que 15 % de variation possible et V tout le reste ! (85 % des variations possibles sont là !) Or beaucoup se focalisent sur les premiers paramètres comme je les ai décrit dans un précédent article. Quel dommage.

On va commencer à explorer le paramètre V. Voulez-vous ? Comment percevez-vous le temps ? Le passé, le présent et l’avenir ? Etes-vous optimiste ? Je ferai un article sur ce sujet.

Aujourd’hui je vous propose de balayer vos résolutions pour l’année à venir car c’est d’actualité, en ce 30 décembre 2014. C’est un des composants de V et quel composant. Il s’agit de déterminer

  1. Un ou des objectifs auto-concordants. C’est à dire des objectifs qui ne dépendant pas de mon environnement mais de moi. (Cf L’apprentissage du bonheur de Tal Ben Shahar)
  2. Utiliser ses forces principales et ses talents pour les réaliser car cela nous met dans le Flow (cf article précédent sur le Challenge dans notre vie.)

Mais comment connaître SES propres forces ?

  • Vous avez l’impression que c’est vraiment vous-même quand vous lisez la description de cette force
  • Vous apprenez très vite quand vous utilisez cette force
  • Vous apprenez tout le temps comment exprimer cette force.
  • Vous avez vraiment envie de trouver des moyens d’utiliser cette force.
  • Vous avez l’impression que l’utilisation de cette force est indispensable pour réussir.
  • Quand vous utilisez cette force vous avez l’impression d’être vivifié et plutôt qu’épuisé
  • Vous aimez créer des projets autour de cette force.
  • Quand vous utilisez cette force vous ressentez « enthousiasme, entrain voire extase »

Il suffit d’avoir une ou plusieurs de ces phrases pour déterminer une de vos forces pour que celle-ci par son utilisation augmente votre bonheur ! Alors quels sont les forces à identifier ?

Il y a plusieurs écoles :

  • Les 34 talents de Gallup avec le StrengthsFinder (cf Découvrez vos points forts de Marcus Buckingham attention ne pas acheter le livre d’occasion)
  • Les 6 vertus et 24 forces de caractère de l’être humain de la psychologie positive (Voir Le livre de Martin Seligman). Martin Seligman et Christopher Peterson ont posé un cadre de référence de ces forces, proposant en 2004 une classification de 24 forces de caractères ou qualités personnelles d’une personne autour des 6 vertus internationalement reconnues.

Je vous détaille ici les

SAGESSE ET CONNAISSANCES

  • Curiosité
  • Amour de l’apprentissage
  • Jugement
  • Ingéniosité
  • Intelligence sociale
  • Perspective

COURAGE

  • Bravoure
  • Persévérance
  • Intégrité

HUMANITE ET AMOUR

  • Gentillesse
  • Amour

JUSTICE

  • Citoyenneté
  • Impartialité
  • Leadership

TEMPERANCE

  • Humilité
  • Prudence
  • Maîtrise de soi

TRANSCENDANCE

  • Reconnaissance de la beauté
  • Gratitude
  • Espoir
  • Humour
  • Entrain
  • Spiritualité
  • Pardon

Il est possible de passer un test sur le site http://www.viame.org/ cela vous donnera gratuitement vos 5 premières forces. Si vous voulez avoir le résultat complet vous devrez payer 40$. Le test gratuit est très ressemblant pour ma part et plus facile à comprendre que le test de Gallup. Peut-être ? Attention le site est en anglais mais le test est en Français, si vous le désirez.

Pour moi cela à donné :

  1. Humour et enjouement
  2. Capacité d’aimer et être aimé
  3. Curiosité et intérêt accordé au monde
  4. Gentillesse et générosité
  5. Spiritualité, religiosité, but dans la vie, et foi.

C’est vraiment MOI ! Même le 5 ème point pour ceux qui me connaissent et qui savent que je suis athée savent que cela est vrai… Etonnant non ? Et vous ça donne quoi ?

Bon alors maintenant je vais travailler à mes résolutions… Je vous dirais cela dans quelques jours…

A la recherche du bonheur : Vérités et dangers du simplisme

A la recherche du bonheur : Vérités et dangers du simplisme

3 singesLa psychologie positive s’appuie une étude de 2000, de Kahneman, Diener et Schawrz (The fondations of Hedonic psychology) pour faire la peau à quelques idées reçues.

Vous recherchez le bonheur et une vie satisfaisante ? Alors voici 4 choses qui ne devraient pas vous préoccuper outre mesure, car elles sont sans influence, sur votre niveau de bonheur.

  1. Gagner plus d’argent. Une fois que vous êtes à l’aise financièrement, c’est à dire que vous pouvez subvenir à vos besoins (Nourriture, vêtements) et que vous avez un toit sur la tête. Au delà d’un certain seuil les gens matérialistes sont moins heureux.
  2. Modifier votre appartenance ethnique ou aller habiter vers une région ensoleillée. Cela n’a aucun effet sur le niveau de bonheur !
  3. Etre aussi instruit que possible, en effet cela non plus n’a aucune influence sur le niveau de bonheur.
  4. Enfin, rester en bonne santé ! Ce n’est pas la santé qui compte mais bien la perception que l’on a de notre santé)

Etonnant non ?

Voici d’après les travaux de Martin Seligman, 5 choses sur lesquels vous pouvez agir mais cela n’a que peu d’influence (pas plus de 15 %) (Voir La fabrique du bonheur – Vivre les bienfaits de la psychologie positive au quotidien ). Enfin ces paramètres ne sont certainement pas suffisants et à part le premier la causalité n’est pas démontrée !

  1. Vivre dans une démocratie riche et pas une dictature pauvre avec un effet important
  2. Etre marié (Effet important mais… Causalité non démontrée
  3. Eviter les émotions et événements négatifs. Avec un effet modéré
  4. Développer un riche réseau social. Cela un effet important mais… Là non plus, la causalité, n’est pas démontrée.
  5. Etre croyant. Avec un effet modéré.

Etonnant non ?

Courte-echelleLa première partie de cet article m’a un peu surpris mais finalement en y réfléchissant je suis conscient que cela est vérifiable et pour la plupart de ces 4 choses j’ai pu toucher du doigt que cela est réel. Il n’y a pas d’influence sur le bonheur sur ces paramètres. La deuxième série quant à elle me pose encore problème à ce jour. En effet celle-ci tend à montrer que les gens sont plus heureux si… Ils vivent en démocratie. ils sont mariés et croyants, sont membres de clubs divers et font des rencontres et … ne s’occupent pas du malheur des autres ! Pour vivre heureux, vivons cachés et enfermés dans un autisme sociétal ? Les valeurs « famille », « patrie », « religion », « quant à soi » seraient les valeurs phare du bonheur ?

En lisant ce que je viens d’écrire, je sens monter en moi, une colère diffuse. Une de mes valeurs est violée par ce que j’ai lu… Et l’altruisme alors ? Faire et agir pour le bonheur des malheureux, me rend heureux. Je me sens utile en faisant cela, et pourtant cela ne me rend pas malheureux. C’est même l’inverse qui me rend malheureux.

Si je reprends maintenant cela sous l’angle de l’action. Pour vivre heureux, je vais continuer à agir comme je le fais depuis 1999 (et avant, aussi un peu… Mais avec moins de conscience) : « Mettre ma vie en accord avec le sens que je lui donne. »

En lisant la suite du livre je me suis aperçu que cela à véritablement une grande influence sur le bonheur. Heureusement que je ne me suis pas arrêté à la page 93, de ce livre. Cela explique que, sortis de leur contexte, les résultats, même les plus intéressants, des enquêtes de tous poils, ne restent que des informations sans portée universelle.

Attention à toutes ces tentatives de généralisations et de simplifications qui tournent au simplisme.

OUF ! Me voilà rassuré.

 
 

Le challenge dans notre vie est un des paramètres du bonheur

Le challenge dans notre vie est un des paramètres du bonheur

6a00d834209e6353ef015432d76b57970cJ’ai pu constater depuis que je pratique de manière assidue l’appreciative inquiry, que chaque personne interrogée pendant la phase de découverte raconte une expérience quelle considère comme une réussite si celle-ci était associées à un défi qu’elle ressentait comme difficile et qui lui a permis d’exercer ses qualités de manière optimale.
Tout d’abord un petit rappel sur l’appreciative inquiry s’impose. C’est une méthode d’accompagnement des équipes et des individus qui recherche le fonctionnement optimal d’un système et qui a été formalisé par David Cooperrider. Voir le livre de Jean Pagès à ce sujet : Le coaching avec la méthode Appreciative Inquiry. C’est une méthode qui s’appuie sur 5 phase et j’ai déjà commis un article à ce sujet précédemment.
Ensuite pour éclaircir les choses qu’est-ce qu’un challenge ? Le véritable challenge est un objectif que je ne peux atteindre je reste simplement avec mes capacités actuelles et mes stratégies de base. Mais je peux l’atteindre si je change quelque chose.
Alors, c’est simplement un objectif inatteignable ? NON !
C’est plus que cela. C’est un moyen de grandir ! C’est un moyen de me dépasser. De passer au niveau supérieur, en m’appuyant sur mes qualités et mes talents. Il a la particularité de me mettre dans un état émotionnel qu’on appelle le flow (ou flux en Français). Vous voulez en savoir plus sur cet état ?
(Extrait d’un article de Wikipedia)
Csikszentmihalyi a identifié les caractéristiques accompagnant et décrivant l’expérience du flow. Ce sont les suivantes :

  1. Objectifs clairs : les attentes et les règles régissant l’activité sont perçues correctement et les objectifs fixés sont atteignables avec les compétences de l’acteur
  2. Équilibre entre la difficulté de l’activité et les compétences de l’acteur (l’activité n’est ni trop facile ni trop difficile, elle constitue un défi motivant)
  3. L’activité est en soi source de satisfaction (elle n’est donc pas perçue comme une corvée)
  4. Haut degré de concentration sur un champ limité de conscience (hyperfocus)
  5. Une perte du sentiment de conscience de soi, disparition de la distance entre le sujet et l’objet
  6. Distorsion de la perception du temps
  7. Rétroaction directe et immédiate. Les réussites et difficultés au cours du processus sont immédiatement repérés et le comportement ajusté en fonction.
  8. Sensation de contrôle de soi et de l’environnement3

La réunion de tous ces phénomènes n’est pas nécessaire pour conduire au flow. Les 3 premiers décrivent des caractéristiques de l’activité propices au flow, les 5 derniers décrivent plutôt l’état de conscience modifié qu’implique le flow.
Voir le reste de l’article sur Wikipedia.
Vous pouvez aussi vous procurer le livre de Mihaly Csikszentmihalyi  Vivre : La psychologie du bonheur
Et alors ? Vous que considérez-vous comme une réussite dans votre vie ?

  • Vos enfants : Un beau défi non ?
  • Votre profession : Comment avez-vous évolué ?
  • La réussite à un examen ?
  • Le passage d’un concours ?
  • Le chemin de Compostelle ?
  • Le RE-démarrage suite à une maladie grave ?

Racontez-nous vos réussites.

Le synchronisation automatique des contacts est un leurre.

Le synchronisation automatique des contacts est un leurre.

reseauxsociauxAvez-vous déjà essayé de synchroniser vos contacts automatiquement avec les réseaux sociaux ? Et vous en êtes content ?

L’idée parait for sympathique à première vue. En effet, votre contact rempli sa fiche puis à chaque mise à jour de sa fiche, la fiche stockée sur votre smartphone (ou ordinateur) est automatiquement mise à jour. Alors ? où est le problème ?

Chacun d’entre-nous est aujourd’hui sur plusieurs réseaux sociaux : Facebook, Google +, LinkedIn et Viadeo pour n’en prendre que quelques uns et chacun vous offre la possibilité de mettre à jour « votre fiche de contact » avec votre Nom + Prénom + Email + Adresse + Téléphone etc…

Et c’est la que le bât blesse !

Je me suis aperçu que certaines de mes fiches n’était pas à jour sur Facebook par exemple, certains de mes enfants n’ont pas mis à jour le téléphone portable, mais ont laissé un vieux numéro. D’autres personnes ont un nombre d’adresses important en Yahoo.fr, voire en Gmail. com ou autres adresses biduliques qui leurs servent pour les réseaux sociaux. D’autres avancent anonymement et les fiches sont « inexploitables ».

Pour que la synchronisation serve à quelque chose il faudrait que vos contacts mettent à jour leurs fiches sérieusement. Vous vous voyez leur demander de mettre à jour leurs fiches ? LOL

C’est comme cela qu’un jour en échangeant avec mon Fils « Lou » je croyais échanger avec « Ange »… L’adresse de mon fils a été noyée dans une série d’adresses et de numéros de téléphone les plus farfelus…

Et oui ! La synchronisation automatique ne fonctionne pas, il faut bien l’admettre. je vais rester à mettre à jour mes fiches moi-même à l’ancienne. 😉

Et vous vous avez trouvé ça facilitant, d’avoir 2000 fiches inexploitables sur votre smartphone ? Personnellement j’ai arrêté la synchronisation automatique avec les réseaux sociaux et je reste à une synchronsation entre « MES  » appareils via « MON » carnet d’adresse. OUF !

Nous sommes à l’ère des réseaux connectés mais pas encore à l’ère du mode collaboratif.

Pour moi la collaboration passe par 3 valeurs essentielles :
être positif, être participatif et être contributif…

Participatif pourquoi pas ? Mais pour le reste …

« Download in progress »

Connaissez-vous les UB ? (Handicap et emploi)

Connaissez-vous les UB ? (Handicap et emploi)

Handicap-tousSOUTENEZ notre page Facebook : http://www.facebook.com/rqthub

En France, les entreprises et les fonctions publiques de 20 salariés et plus sont tenues par la loi du 11 février 2005, d’employer des personnes handicapées à hauteur de 6% de la totalité de leurs effectifs. Par personne handicapée manquante (on parle d’Unité Bénéficiaire – UB), la structure se voit dans l’obligation de contribuer à un fonds (AGEFIPH pour le privé et FIPHFP pour le public). Plusieurs solutions sont offertes aux entreprises et à la fonction publique pour répondre à cette obligation d’emploi : l’emploi direct bien évidemment, le recours à des stagiaires handicapés ou encore le recours au secteur protégé.

Faire appel à un travailleur indépendant handicapé ne fait pas partie des recours possibles pour que les entreprises et les fonctions publiques répondent à leur obligation d’emploi. Pourtant, au même titre que le salariat, l’intérim, et les entreprises du secteur protégé, le recours au travail indépendant favorise l’insertion professionnelle des personnes handicapées.

Valoriser la prestation d’un travailleur indépendant handicapé (TIH) en Unités Bénéficiaires c’est offrir la possibilité, pour une petite structure, de répondre à ses obligations d’emploi de personnel handicapé en ayant recours aux services d’un comptable un peu différent, d’un juriste, d’un avocat, d’un formateur, d’un animateur… dont l’une des particularités est d’être handicapé. Ce sont des prestations de conseils, des services de maintenance informatique et tout ce dont le monde professionnel a besoin que proposent les TIH, qui sont plusieurs dizaines de milliers en France.

Forte de ses expériences au travers de ses adhérents, l’Union Professionnelle des Travailleurs Indépendants Handicapés est un acteur majeur pouvant contribuer à la rédaction d’un amendement à la loi du 11 février 2005, n’oubliant personne sur le chemin engageant de l’intégration professionnelle. En 2012 a été formalisée par la présidence de l’UPTIH, une ébauche de proposition de loi portant sur les Unités Bénéficiaires. Cette ébauche inclue une proposition de définition du TIH ainsi qu’une réflexion sur les modalités de valorisation des prestations des TIH en Unités Bénéficiaires (UB).

Soutenez-nous !

Site de l’UPTIH : http://www.uptih.fr

SOUTENEZ notre page Facebook : http://www.facebook.com/rqthub
& Cliquez sur J’aime 😉