A quoi sert le rituel dans le coaching ?

A quoi sert le rituel dans le coaching ?

6a00d834209e6353ef01538f847839970bAujourd’hui je vais retourner à mes premières amours : la pratique du coaching.

Sans un entretien de coaching il y a plusieurs parties distinctes :

  1. Le rituel de début
  2. Une ou plusieurs phases dites « entretien de coaching » en boucle ponctuées chacune par la prise de décision de poser une action ou simplement de poser une action pendant la séance.
  3. Le rituel de sortie

Je ne vais pas insister sur les phases intérieures de l’entretien aujourd’hui car cela pourra faire l’objet d’un article séparé.

Aujourd’hui le sujet est sur la phase 1 et la phase 3. Alors à quoi sert le rituel ?

La fonction primaire d’un rituel est le passage d’état entre deux espaces. Ces deux espaces peuvent être matériels dans certains cas, mais surtout, sont des espaces qui ne se situent pas sur le même plan psychologique et/ou spirituel. Le rituel nous aide à passer d’un état psychologique à un autre état. Dans tous les cas les rituels ont une portée pour la personne qui les pratique pour lui permettre ce changement d’état.

Quelques exemples :

  • Le rituel de la messe pour les Chrétiens
  • Le rituel de la prière pour toutes les religions
  • Les ablutions qui initient le passage à la prière pour les Musulmans
  • Les préliminaires amoureux
  • La mise en situations pour les sportifs par le rebond 3 fois de la balle de tennis ou la respiration controlée
  • D’une certaines manière le rituel du salut quand nous visitons quelqu’un
  • Le rituel du thé
  • Le salut au début et à la fin d’un combat dans les arts martiaux.

6a00d834209e6353ef01543357c3e4970cEt en coaching une série d’actes et de questions qui permettent au coaché de pouvoir entrer dans l’entretien avec un sentiment de confiance et de sécurité. De la même manière il y a aussi un rituel de fin (ou de sortie de l’entretien) qui sert au caoché de revenir dans le monde extérieur à l’entretien de coaching.

Ces deux rituels sont extrèmement importants car ils vont colorer la relation de coaching et ils ont aussi une vocation à l’apprentissage constant du coach et son amélioration professionnelle.

Exemple de rituel de début :

  • Bonjour XXXX, raconte moi pourquoi aujourd’hui tu vas bien ? Réponse….
  • Raconte-moi 3 choses agréables que tu as vécues depuis notre dernière rencontre….

Exemple de rituel de fin :

  • Peux-tu me dire ce que tu as appris sur toi aujourd’hui ?
  • Et sur les autres ?
  • Et que pourrais-je faire la prochaine fois pour que tu progresses encore plus vers ton objectif ?

Une petite explication…

Fonction du rituel de début

  • Immédiat : focaliser la personne sur le positif, car c’est là où nous focalisons notre conscience que nous focalisons notre énergie.
  • Dans le long terme : Chaque fois cette question nécessaitera un effort pour trouver les occasions donc le coaché y pensera pendant toute la semaine !

Fonction du rituel de fin :

  • Faire passer la personne de l’apprentissage inconscient à l’apprentissage conscient
  • Focaliser la personne de lui-même vers l’extérieur pour retourner hors du coaching dans le monde habituel.

Dans le coaching la fonction du rituel est claire : Permettre de poser un cadre, et que le coaché entre dans un espace sécurisé d’où il sortira à la fin.

Alors et vous dans votre vie ? Avez-vous repéré vos propres rituels ? Et quels en sont les fonctions ? Est-ce ce sont réellement des rituels qui ont une fonction ou simplement de mauvaises habitudes qui ne servent qu’à vous pénaliser ?

Le Tempstalitarisme ou le régime totalitaire du temps

Le Tempstalitarisme ou le régime totalitaire du temps

6a00d834209e6353ef015432d76b57970cJe vais commencer ma note d’aujourd’hui par une petite histoire que j’ai vécu en 2005 sur le chemin entre Paris et Saint-Jacques de Compostelle où j’ai marché pendant quelques mois.
Sur cette route j’ai obtenu plusieurs surnoms.
Le premier était « El matador de la Tortilla » car je n’ai pas réussi à faire une seule omelette de pommes de terre sans un accident… qui a tué la fameuse omelette (Trop cuite, par terre, collée, etc…)
Le second était « Caracol » non parce que je caracolais mais surtout parce que c’est le nom de l’escargot en Espagne et… Je marche lentement ! Je marche longtemps mais lentement, je peux marcher pendant 40 km dans la journée et je mets… 10 heures ! Et oui je marche « A MON RYTHME »
Sur le Camino, un matin je me suis fait doublé par une bande de jeunes (une dizaine environ) qui m’ont redoublé 2 heures plus tard puis 1 heure plus tard… Et là je les ai appelés…
– Hólà, les jeunes ! Un instant s’il vous plaît ! Un instant j’ai une bonne nouvelle…
Il se sont arrêtés pour venir me voir… – Oui ???
– « La bonne nouvelle c’est qu’il est mort !!!! » leur ai-je dit
– « Qui ? » Me demandèrent-ils ?
– Saint-Jacques !
– Qui ?
– Saint-Jacques ! Je vous dis ! Il est mort … Plus besoin de courir ! Vous pouvez prendre le temps de vivre votre chemin, sans avoir à courir ! Il est mort et va vous attendre, comme la votre mort d’ailleurs…. Vous avez bien le temps de mourir, non ?
Ils ont rit, et sont repartis…
Je les ai revus à Saint-Jacques et un d’entre eux et venu me voir et m’a dit « MERCI, grâce à vous j’ai rencontré Jeanne qui s’était blessée et que j’ai attendue sur la route… Nous avons décidé de vivre ensemble ! GÉNIAL NON ? »
Oui c’est génial, il a pris le temps sur le temps et a compris l’essentiel : « Le temps nous rend esclave. »
Il y a bien un totalitarisme du temps ! Le tempstalitarisme comme dirait Denis (un ami à moi que je vous présenterai un jour 🙂
Il y a eu le temps de la lettre de poste, puis le temps du télégramme, puis le temps du téléphone et aujourd’hui le temps d’internet et de l’ordinateur.
Nous courons toute la journée après « l’information » pourquoi faire ?

  • Hier, pour 5 minutes d’audience tout le monde a parlé pendant toute la journée d’une affaire pénal, somme toute une petit information
  • Quelques jours avant, l’information instantanée, a ruiné en 1 semaine des centaines d’agriculteurs en lançant une simple rumeur sur les concombres… (Encore un coup de Chourave, je vous dis!)
  • Peu de temps avant un ministre a démisionné sur simple plainte et sans tenir compte de sa « culpabilité » ou non. Fini le présumé innocent… Le temps à tué la présomption d’innocence….
  • Encore avant, Dominique Baudis a été cloué au pilori pour quelques gouttes de transpiration à la télévision, il était, soit-disant coupable. Aujourd’hui le même homme devient le « défenseur des droits »

6a00d834209e6353ef015432d76c11970cNous courons après le temps… Après l’information…Après le bonheur … Et quoi encore ?
Alors, si vous trouvez le temps d’être vous même l’espace d’un instant demandez-vous : « Qu’est-ce qui est vraiment important pour moi dans ma vie ? »
Pensez que la mort est bout du chemin. Est-ce que l’important est de courir vers son but ultime (la mort) ou de vivre l’instant qui passe dans la plénitude de notre réalisation, connecté, autant que faire se peut, à nos valeurs.
Et moi aujourd’hui ? Mes valeurs fondamentales ? Personnellement ? L’amour, la joie et la liberté !
Alors que feraient ces trois là, à ma place ?
Il prendraient le temps de vous écrire pour vous dire que je vous aime et je vais retourner lire « Le jeu des perles de verres ». Je vais prendre le temps 😉

Le fantasme du detecteur d’authenticité

Le fantasme du detecteur d’authenticité

6a00d834209e6353ef015432cf503c970cVous avez certainement entendu parler une fois dans votre vie des détecteurs de mensonge, sorte de machine qui détecterait par des mesures de votre tension, battement cardiaque, électro-encéphalogramme, etc… Si vous dites ou non, la vérité.

Les travaux de Palo Alto ont débouché sur des technique dont la PNL (Programmation Neuro Linguistique) où l’on se « synchronise » ce qui permet de savoir un certains nombre de choses sur les affirmations de la personne qui parle.

Les travaux de Paul Ekman qui tente lui aussi de trouver l’universalité des expressions du visage en faisant abstraction de la culture, ce que reprend la synergologie qui se veut une technique qui fait la démonstration de… Etc…

Alors cette théorie pourrait nous amener à penser que ce que nous exprimons par nos micro expressions seraient plus « authentique » que ce que vous dirions. Ce qui reviendrai encore a affirmer que l’intention cachée prime sur l’action réelle.

Et je remarque que beaucoup de coach aujourd’hui s’y intéressent suite à des séries comme « Lie to me » et autres « Mentalist »

6a00d834209e6353ef015432cf50db970cJe ne veux pas ici faire de polémique sur le bien fondé des hypothèse de base que posent la synergologie comme l’universalité des micros mouvements en fonction du stimulus extérieur reçu (ou intérieur d’ailleurs) avec lesquels je ne suis pas d’accord simplement parce que je pense que les réactions que nous avons sont aussi fonction de l’expérience acquise et des divers éléments de notre vie. Et je n’en veux pour preuve que les reflex qui ne passent même pas par le cerveau et qui pourtant s’éduquent, par exemple, dans les arts martiaux.

Cette hypothèse, sur l’universalité des micro-mouvements, laisserait entendre que l’humain est stable toute sa vie, et quelque soit son age et sa culture, dans sa construction d’humain et qu’il ne peut pas évoluer ? Que que penser des personnes comme moi qui sont dites « handicapées » ?

Quel intérêt en coaching ?

A partir du moment où tout est figé dans le marbre et que tout est écrit… A quoi sert d’accompagner le changement puisque celui-ci est universel et qu’il ne dépend pas de nous ?

Parce que je me gratte le nez, je suis un menteur ? Pierre arrête de boire, ton nez te grattera moins ! Et puis attention un grattement n’est pas une caresse !  Ça vous grattouille ou ça vous chatouille ? Alors c’est le foie ! Mettre des gens dans des boites pour mieux les comprendre (ou les manipuler ?)

Pour coacher les gens a-t-on besoin de les mettre dans des boites, de faire des tests, d’interpréter leur énnéatypes, ou autre joyeusetés.

Si je comprends l’intérêt de l’énnéagramme par exemple pour SON propre développent personnel, ou des tests de connaissance de soi pour se permettre de choisir de changer. Autant l’interprétation des micro-mouvements ne me semble pas être une voie de développement personnel, sauf à devenir flic ? Pour vous observer, vous vous déplacez avec un miroir, vous ?

Et de savoir (ou de penser savoir que ma femme peut éventuellement avoir une nostalgie de sa vie dans son premier couple, est-ce que cela changera le fait qu’elle est bien avec moi aujourd’hui et qu’elle m’aime ? De savoir qu’elle pense à son premier mari m’apporte-t-il plus de confort ?

L’authenticité ? Pourquoi faire ? Se faire du mal inutilement… Car l’important est ailleurs.

  • Savoir est un stade
  • Connaître c’est intégrer le savoir
  • La sagesse c’est de mettre sa connaissance en action….

L’important est bien là. L’action qui résulte de la connaissance est la seule chose qui compte car elle permet la réalisation de soi. Ma femme a choisi de vivre avec moi et elle a le droit a son intimité… Je la laisse se gratter le nez à loisir ! 🙂 Je pense que dans certains cas, par exemple les cas qui relèvent de la police judiciaire, les techniques de recherche de la vérité, sont utiles et doivent être manipulés non pas comme des vérités mais simplement des hypothèses de travail à vérifier. Je pense aussi que ces techniques sont plutôt contre productives en coaching, et d’ailleurs les aveugles ne peuvent pas les utiliser et pourtant ils sont des coachs quelquefois admirables ! Et que dire du coaching au téléphone ?

Pourquoi non ?

  • Le client se sent épié et donc n’a plus sa spontanéité.
  • Il perd donc sa créativité car l’imaginaire c’est le mensonge.
  • C’est la porte ouverte à toutes les projections

N’oublions pas que le coaching génère l’action et que cela … c’est vérifiable !